http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/06/06/newsbrief-03?language_switcher=true

×
×

La mission de l'OTAN en Irak n'est pas perturbée par la tension iranienne, selon un commandant

Le chef de la mission de l'OTAN en Irak a déclaré jeudi 6 juin que la récente augmentation de la tension entre les États-Unis et l'Iran n'avait pas entravé le travail de l'alliance dans le pays, a rapporté l'AFP.

Washington a ordonné l'évacuation du personnel non chargé des urgences de son ambassade de Bagdad le mois dernier en raison d'une menace présumée grandissante émanant de milices irakiennes liées à l'Iran, tandis que l'Allemagne et les Pays-Bas suspendaient leurs missions de formation.

Mais le général canadien Dany Fortin, qui dirige la mission de formation et de conseil de l'OTAN en Irak, forte de 500 membres, a déclaré que ses forces avaient "suffisamment atténué" la menace et pouvaient continuer à travailler.

"Il ne fait aucun doute que les risques persistent et, comme le rapportent les médias ces dernières semaines, la menace était grave et préoccupante pour les États-Unis et pour nous tous", a souligné Fortin aux journalistes au siège de l'OTAN à Bruxelles.

"Nous avons mis en place des mesures de protection de la force pour nous assurer que nous sommes vigilants, imprévisibles, que nous changeons les choses, mais que nous pouvons poursuivre nos activités. Cela n'a donc pas affecté nos activités de conseils et de formation, quelles qu'elles soient".

La mission de l'OTAN a pour objectif de former les forces irakiennes locales et d'améliorer les centres de formation militaire afin d'éviter une répétition de 2014, année de la saisie par "l'État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) de vastes territoires de l'Irak et de la Syrie.

Fortin a déclaré que l'objectif était de créer un système de forces "autonome" et d'entraînement en Irak, ajoutant qu'il espérait que cela pourrait être réalisé d'ici trois à quatre ans.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha