http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/05/02/newsbrief-01?language_switcher=true

×
×

ONU: L'escalade à Idlib en Syrie déplace environ 140 000

Les combats au nord-ouest de la Syrie ont déplacé environ 140 000 personnes depuis février, a annoncé l'ONU mercredi 1er mai alors que le régime et la Russie ont intensifié leurs bombardements.

« Depuis février, plus de 138 500 femmes, enfants et hommes ont été déplacés du nord de Hama et Idlib du sud», a affirmé David Swanson du Bureau de l'ONU pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA).

« Entre le 1er avril et le 28 avril, il a estimé que plus de 32 500 individus se sont déplacées vers différentes communautés aux gouvernorats d'Alep, Idlib et Hama», a-t-il expliqué à l'AFP.

Idlib avait été protégée d'une offensive massive du régime grâce à un accord en septembre signé par l'allié de Damas, la Russie, et la Turquie, qui soutient les rebelles.

Mais la région de quelques trois millions de personnes a subi d'intenses bombardements depuis que Tahrir al-Sham en a pris contrôle en janvier.

L'escalade a tué plus de 200 civils depuis février, a souligné l'ONU la semaine dernière.

Une nouvelle vague de bombardements et de frappes aériennes cette semaine a ciblé des écoles et des centres médicaux, selon Swanson.

« L'ONU est très inquiète au sujet de l'escalade récente», a-t-il poursuivi.

Les attaques ont ciblé des parties de Hama et le sud d'Idlib, y compris le village d'al-Qassabiyah.

« La majorité des habitants du village d'al-Qassabiyah serait déplacée vers des villages plus sûr en raison des hostilités dans la zone», a souligné Swanson.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
0
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha