http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/04/30/newsbrief-01

×
×

Les parents de combattantes de l'EIIS protestent en Allemagne

Des parents et proches allemands de militants de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) ont manifesté lundi 29 avril devant le ministère des affaires étrangères, appelant Berlin à rapatrier les épouses et enfants de combattants détenus en Syrie, a rapporté l'AFP.

Certains ont ramené des posters disant « les enfants ne sont pas responsables », alors que d'autres ont brandi des bannières affichant « Des enfants allemands innocents vont mourir alors que l'état ne fait que regarder ».

« Je veux que mes petits-enfants quittent la Syrie et viennent à Hambourg, pour vivre normalement, partir à la crèche, être protégés, être capable de les serrer dans les bras, avoir de la nourriture, être au chaud, et les aimer», a précisé Intessar Aataba, 51 ans, qui est la grand-mère d'un enfant de trois ans et un bébé d'un an nés en Syrie.

Un autre manifestant qui s'est identifié sous le nom de Shawani, 55 ans, a imploré pour que ses trois petits-fils, âgés de deux, trois et quatre ans, soient rapatriés.

« Pourquoi blâmer les petits-enfants? De quoi sont-ils coupables? Je ne comprends pas», a-t-il affirmé.

Selon le ministère de l'intérieur, au moins 59 enfants d'extrémistes allemands étaient toujours en Syrie fin mars.

Avec l'effondrement du dernier bastion de l'EIIS en Syrie le mois dernier, le destin de combattants étrangers et leurs familles est devenu un problème majeur pour les gouvernements alors que le conflit touche à sa fin.

L'Allemagne a commencé le rapatriement de l'Irak de plusieurs enfants d'extrémistes détenus depuis le début d'avril.

Le ministère des affaires étrangères a indiqué qu'il était conscient de cas de citoyens allemands en détention au nord de la Syrie mais a ajouté qu'il n'avait pas l'accès consulaire direct à eux vu que l'ambassade à Damas était fermée.

Cependant, le gouvernement cherche des moyens pour rapatrier les citoyens allemands.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha