http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/03/15/newsbrief-02

Les donateurs internationaux ont promis 7 milliards de dollars d'aide pour la Syrie en 2019

Les donateurs internationaux ont promis jeudi 14 mars environ 7 milliards de dollars pour 2019 destinés aux civils coincés dans la guerre en Syrie, mais le nombre total est au-dessous de ce qui est nécessaire d'après l'ONU, a rapporté l'AFP.

Le Commissaire Humanitaire de l'UE Christos Stylianides a annoncé que le total à la fin de la conférence de trois-jours des 80 pays et organisations à Bruxelles, la veille du huitième anniversaire du début du conflit.

L'UE mène les promesses avec deux milliards d'euros (2,26 milliards de dollars), mais la conférence n'a pas réussi à rassembler les 9 milliards de dollars nécessaires d'après l'ONU pour aider des millions de syriens forcés à fuir le pays ainsi que ceux confrontés à la crise humanitaire dans leur pays.

Les puissances européennes ont réitérés que le progrès dans un processus de paix mené par l'ONU doit survenir avant qu'ils ne débloquent les fonds pour reconstruire la Syrie.

Même si les fonds recueillis sont au-dessous des attentes, le chef de l'aide de l'ONU Mark Lowcock a affirmé qu'il était « très content avec le résultat » mais a souligné que seulement une solution politique mettrait fin à la misère endurée par les syriens du fait de la guerre.

Avant la conférence, l'ONU a estimé que 5,5 milliards de dollars étaient nécessaires pour aider environ 5,6 millions de Syriens forcés à fuir leur pays, principalement vers la Turquie, le Liban et la Jordanie.

Une autre somme de 3,3 milliards est nécessaire pour les populations à l'intérieur de la Syrie.

L'ONU décrit la crise en Syrie est « énorme », avec 11,7 millions de personnes dans le besoin d'une certaine forme d'aide humanitaire, 6,2 millions de déplacés internes et 83% de syriens vivant au-dessous de la ligne de la pauvreté.

La conférence a récolté 2,4 milliards de promesses supplémentaires pour les activités humanitaires, résilience et développement pour la réponse à la crise syrienne en 2020 et au-delà, selon le bureau de l'ONU pour la Coordination des affaires humanitaires.

Aimez-vous cet article?
0
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha