http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/03/12/newsbrief-02

De plus en plus de capitulations du bastion de l'EIIS en Syrie à l'approche de la fin

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont indiqué mardi 12 mars que de plus en plus de personnes se rendent du dernier bout terrain de « l'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), après des raids aériens et des bombardement qui ont ravagé la nuit les avants-postes du groupe.

Un campement de tentes déchiquetées dans le village d'al-Baghouz à l'est de la Syrie est tout ce qui reste du territoire du groupe, a rapporté l'AFP.

Les FDS essayaient depuis des semaines d'anéantir les combattants résistants de l'EIIS mais le départ massif d'hommes, femmes et enfants du village riverain a retardé leur avancée.

L'alliance arabo-kurde a renouvelé son assaut dimanche après avoir averti les combattants restant de l'EIIS qu'il était temps de se rendre.

Les frappes aériennes et les bombardement ont depuis lors ravagé al-Baghouz pendant deux nuits successives, tuant des dizaines de combattants et poussant des centaines d'extrémistes et leurs proches à se rendre.

« L'objectif de notre avancée est de terroriser les combattants de l'EIIS pour qu'ils se rendent, et pour que les civils sortent», a indiqué Ali Cheir, un commandant d'unité des FDS, à l'AFP d'un avant-poste rudimentaire dans le village.

Le commandant a ajouté que les FDS avaient retardé leur offensive après le lever du jour pour permettre aux extrémistes et leurs proches de se livrer.

« Il y a des gens qui se rendent maintenant et nous avons totalement suspendu les tirs de feu pour qu'ils puissent se rendre», a-t-il confié.

Aimez-vous cet article?
2
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha