http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/03/11/newsbrief-02

La Grande-Bretagne révoque la nationalité de 2 autres femmes membres de l'EIIS

La Grande-Bretagne a révoqué la nationalité de deux femmes qui avaient rejoint « L’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a rapporté un journal dimanche 10 mars, soulevant des questions sur le destin de leurs enfants.

La révélation survient après une controverse sur une décision similaire concernant la jeune fille de Londres Shamima Begum, dont le nouveau-né est mort dans un camp pour réfugié en Syrie la semaine dernière, a rapporté l'AFP.

Reema Iqbal, 30 ans, et sa soeur Zara, 28 ans, avaient quitté Londres pour partir en Syrie en 2013, et elles ont toutes les deux maintenant cinq garçons âgés de moins de huit ans, a rapporté le journal The Sunday Times.

Citant des sources juridiques, le journal a indiqué qu'elles ont été déchues de leur nationalité britannique.

Les deux femmes, originaires du Pakistan, auraient été mariées dans une cellule terroriste liée au meurtre d'otages occidentaux.

Le ministère britannique de l'Intérieur a indiqué qu'il ne commente pas des cas individuels.

Un porte-parole a affirmé: « Toutes les décisions de révoquer à des citoyens leur nationalité est basée sur les preuves disponibles et ne sont pas prises légèrement».

La loi britannique précise que le gouvernement ne peut pas retirer la citoyenneté à une personne si cela la rendrait apatride.

Aimez-vous cet article?
0
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha