http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/03/08/newsbrief-04

×
×

Dans le camp syrien, l'EIIS s'accroche au dernier bout de territoire

Les combattants résistants de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) se cachaient dans un camp près de la rivière à l'est de la Syrie vendredi 8 mars alors que les Forces démocratiques syriennes (FDS) font pression pour les expulser du dernier bout de territoire qu'ils occupent, a rapporté l'AFP.

Les derniers combattants de l'EIIS et leurs familles ont été coincés vendredi parmi un dense rassemblement de véhicules et de tentes sur le bord de la rivière, pris au piège entre les combattants avançant des FDS et les forces du régime syrien à travers la rivière.

Les FDS, appuyées par la force aérienne de la coalition internationale, attendent que tous les civils soient évacués avant d'avancer à l’intérieur pour reprendre le dernier bout de territoire contrôlé par l'EIIS.

Plus de 7000 personnes, dont la plupart des femmes et des enfants, ont quitté l'enclave d'al-Baghouz cette semaine, vers le territoire détenu par les FDS.

Presque un dixième d'environ 58.000 qui ont fui la région depuis décembre étaient des extrémistes selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Le nombre de personnes qui restent à l'intérieur de l'enclave n'est pas clair.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha