http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/02/13/newsbrief-03

L'Allemagne arrête 2 ex-officiers présumés des services secrets syriens

L'Allemagne a arrêté deux anciens officiers présumés des services secrets syriens accusés de torture et crimes contre l'humanité, a rapporté l'AFP mercredi 13 février.

Les deux hommes, Anwar R., 56 ans et Eyad A., 42 ans, ont été arrêtés mardi à Berlin et L’État Rhénanie-Palatinat. Les deux avaient quitté la Syrie en 2012, ont indiqué les procureurs.

Également mardi, un autre syrien qui aurait travaillé pour le service secret était arrêté en France dans une opération « coordonnée », a indiqué le procureur à Karlsruhe.

« Depuis avril 2011 au plus tard, le régime syrien a commencé à supprimer avec une force brutale toutes les activités contre le gouvernement de l'opposition à travers le pays», a indiqué le communiqué du procureur.

« Les services secrets syriens ont joué un rôle essentiel dans cela. Le but était d'utiliser les services de renseignement pour arrêter le mouvement de protestation aussitôt que possible».

Anwar R. aurait mené une division du service secret qui gérait une prison dans la zone de Damas, et avait participé à la torture et l'abus des prisonniers depuis avril 2011 à septembre 2012.

« En tant que chef du département d'enquête, Anwar R. a dirigé et commandé les opérations de la prison y compris l'utilisation de la torture systématique et brutale», a-t-il affirmé.

Eyad A., un ancien officier qui avait occupé des points de contrôle et pourchassé les manifestants, et aurait aidé et était impliqué dans deux meurtres et l'abus physique d'environ 2000 personnes entre juillet 2011 et janvier 2012.

Au cours de l'été de 2011, il avait occupé un point de contrôle à Damas où environ 100 personnes étaient arrêtées par jour puis elles étaient emprisonnées et torturées dans la prison gérée par Anwar R.

Aimez-vous cet article?
0
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha