http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/01/15/newsbrief-01

×
×

ONU: Le climat hivernal tue 15 enfants déplacés en Syrie

Les températures glaciales et le manque de traitement médical ont causé la mort à au moins 15 enfants syriens déplacés ces dernières semaines, a rapporté l'ONU mardi 15 janvier.

Le Fonds de l'ONU de l'Enfance (UNICEF) a précisé que huit d'entre eux sont morts à cause du froid au camp Rukban au sud-est de la Syrie et sept autres pendant le déplacement du bastion extrémiste de Hajin, vers le nord, a rapporté l'AFP.

« Les températures glaciales et les conditions difficiles de vie à Rukban... mettent de plus en plus les vies des enfants en danger», a précisé le directeur régional de l'UNICEF Geert Cappelaere.

« En un mois seulement, au moins huit enfants -- dont la plupart âgés de moins de quatre mois et le plus jeune âgé d'un mois -- sont morts», a-t-il affirmé.

Cappelaere a expliqué que le froid dans le camp du désert isolé sur la frontière jordanienne, où 80% des 45 000 résidents sont des femmes et des enfants, augmente la mortalité infantile.

La vague de froid qui a frappé la région a aussi de graves conséquences sur les gens qui fuient les combats dans la soi-disant poche de Hajin à l'est de la Syrie.

La zone près de la frontière irakienne a connu d'intenses combats entre les éléments de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) défendant les derniers résidus de leur « Califat » et les forces menées par les kurdes et appuyées par les frappes de la coalition.

Selon l'ONU, plus de 10 000 personnes ont fui la zone depuis décembre.

« Les familles cherchant la sécurité sont confrontées à des difficultés à quitter la zone de conflit et attendent dans le froid pendant des jours sans abri ou approvisionnements de base», a indiqué Cappelaere.

« Le trajet dangereux et difficile aurait tué six enfants -- dans la plupart de moins d'un an » à Hajin, a-t-il affirmé.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha