http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/01/07/newsbrief-02

L'opposition syrienne incite les pays arabes à ne pas rétablir les relations avec al-Assad

Le chef de l'opposition syrienne a incité dimanche 6 janvier les chefs arabes à ne pas rétablir les relations avec le gouvernement du président Bashar al-Assad, exprimant la frustration face aux efforts apparents de ramener le régime de Damas dans le giron arabe, a rapporté l'AFP.

Après des années de relations gelées, les Émirats arabes unis ont rouvert le mois dernier son ambassade dans la capitale syrienne, et son homologue pays du golfe le Bahreïn, a fait de même.

« Nous sommes surpris que nos frères tendent la main et établissent des relations avec ce régime», a confié le chef de l'opposition Nasr al-Hariri aux journalistes à Riyad, où il vit en exile.

« Nous espérons que nos frères, les chefs des nations arabes, n’abandonneront par le peuple syrien», a-t-il ajouté, les incitant à reconsidérer leurs décisions.

Après presque huit ans de la guerre en Syrie, les rivaux du régime d'al-Assad regardent avec désarroi alors que son gouvernement semble prêt à sécuriser un retour.

Avec l'appui de la Russie et de l'Iran, le gouvernement a expulsé les combattants de l'opposition et les extrémistes de vastes terrains de la Syrie, et contrôle désormais presque deux-tiers du pays.

La Ligue Arabe a suspendu l'adhésion de la Syrie en novembre 2011.

La plupart des pays du Golfe ont fermé leurs ambassades en 2012.

Mais plusieurs pays arabes cherchent à rétablir les relations avec al-Assad après que ses forces ont réalisé des gains décisifs pendant la guerre, dans une tentative d'étendre leur influence dans le pays.

Aimez-vous cet article?
0
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha