http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/11/28/newsbrief-02

2018-11-28

Les pourparlers syriens sur la trêve fragile d'Idlib commencent au Kazakhstan

Les négociateurs de l'Iran, la Russie et la Turquie se sont réunit à Astana, la capitale kazakh mercredi 28 novembre pour deux jours de pourparlers ayant pour but de préserver une trêve de 10 semaines au nord de la Syrie, a rapporté l'AFP.

Les discussions sont en cours entre les délégations des trois pays ainsi que le régime et l'opposition syriens, a annoncé le ministère kazakh des Affaires étrangères.

Outre l’apaisement du conflit autour d'Idlib -- dernier principal bastion de l'opposition et des extrémistes en Syrie -- les discussions porteront sur la création de conditions pour le retour des réfugiés et les déplacés internes, aussi bien que la reconstruction d'après-guerre, a signalé le ministère.

L'ONU sera représentée lors des négociations par son envoyé en Syrie Staffan de Mistura, selon le communiqué, dans ce qui sera probablement son dernier engagement dans le conflit avant de quitter le poste.

L'accord de la trêve d'Idlib est en danger après uneattaque chimique présumée sur la ville d'Alep détenue par le régime samedi qui a provoqué des raids de représailles.

Les circonstances exactes de l'attaque présumée sur trois quartiers de la ville sont floues et vivement controversées, et l'incident a mis la pression sur un accord déjà fragile conclu à la mi-septembre pour repousser une véritable attaque sur Idlib.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha