http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/11/28/newsbrief-01

2018-11-28

Les États-Unis avertit la Russie au sujet d'un site syrien d'une attaque chimique présumée

Le Pentagone a mis en garde la Russie mardi 27 novembre contre l'intervention dans un site d'uneattaque présumée aux armes chimiques dans la ville d'Alep détenue par le régime syrien, a rapporté l'AFP.

Le régime syrien a accusé des groupes armés de mener une attaque au « gaz toxique » samedi qui a laissé des dizaines de personnes avec des problèmes respiratoires ce qui a poussé la Russie à lancer des frappes aériennes de représailles contre les « groupes terroristes ».

Damas a formellement demandé à l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) de mener une enquête sur l'attaque présumée.

Le Pentagone a indiqué que le président syrien Bashar al-Assad pourra essayer d'intervenir au sujet du site de l'incident et créer une scénario pour justifier l'attaque d'Idlib contrôlée par l'opposition et qui est maintenant protégée par un accord de trêve dans le nord de la Syrie.

« Il est essentiel de s'assurer que le régime syrien n'agit pas sur de faux prétextes pour compromettre ce cessez-le-feu et lancer une offensive à Idlib», a indiqué le porte-parole du Pentagone le Commandant Sean Robertson dans un communiqué.

« Nous avertissons la Russie contre toute altération du site d'une autre attaque suspecte aux armes chimiques et appelant la Russie à assurer la sécurité des inspecteurs de l'OIAC pour qu'une enquête soit menée sur ces allégations d'une manière juste et transparente», a-t-il affirmé.

Le régime syrien et la Russie ont attribué la responsabilité aux « groupes armés » -- une expression utilisée par Damas pour signifier les principaux groupes de l'opposition et les extrémistes -- pour l'attaque de samedi.

« Nous appelons à une inspection immédiate du site présumé par les enquêteurs internationaux, avec la liberté d'interroger tous ceux impliqués et la possibilité de recueillir les preuves sans entrave», a souligné Robertson.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha