2018-10-03

L'EIIS tue une femme Druze capturée dans l'attaque de Sweida en Syrie

« L'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) a tué une femme d'un groupe d'otages druzes capturés dans une attaque dans la province de Sweida en Syrie, a rapporté l'AFP mardi 2 octobre.

La femme âgée de 25 ans était parmi plus de 30 personnes enlevées par l'EIIS alors qu'il lançait son attaque la plus meurtrière pour frapper la minorité druze à Sweida depuis le début de la guerre en Syrie.

Dans l'attaque du 25 juillet, l'EIIS a mené une série d'attentats-suicides, fusillades et attaques au couteau qui ont fait plus de 250 morts dans la province du sud-ouest, dont la plupart des civils.

Il a apparu plus tard que les éléments de l'EIIS ont aussi enlevé un groupe principalement des femmes druzes et leurs enfants pendant l'attaque.

Une source a précisé à l'AFP que « les proches de Tharwat Abou Ammar ont été informés mardi qu'elle avait été exécutée » par l'EIIS.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a indiqué qu'elle a été abattue d'une balle à la tête.

Comme les autres otages, Abou Ammar venait du village lointain d'al-Shabaki dans la partie rurale orientale de la province, selon l'agence de presse Sweida 24.

Le chef de l'agence Nour Radwan a annoncé à l'AFP que l'EIIS a tué ses parents dans l'attaque sur le village.

L'EIIS a revendiqué l'attaque de Sweida via l'application de messagerie Telegram, mais n'a pas mentionné les otages ou leurs photos ou vidéos publiées sur les chaînes des médias sociaux.

En août, le groupe a exécuté un jeune étudiant de 19 ans parmi les otages, a ajouté Radwan.

La semaine suivante, une femme syrienne de 65 ans qui était parmi les otages, est décédée.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha