http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/10/02/newsbrief-03

2018-10-02

Le secrétaire américain à la Défense met en garde contre un 'combat difficile' pour expulser l'EIIS

La coalition internationale combattant « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) est confrontée à un « combat difficile » pour expulser les extrémistes de leurs derniers bastions en Syrie, a annoncé le secrétaire d'État américain à la Défense Jim Mattis mardi 2 octobre.

Alors que les extrémistes ont perdu presque tout leur « califat » autoproclamé qu'ils occupaient à travers l'Irak et la Syrie pendant quatre ans, Mattis a mis en garde que l'élimination totale du groupe « prendrait encore quelque temps », a rapporté l'AFP.

« N'ayez aucun doute, l'EIIS s'est effondré internement, à leur manière ils ont renforcé le centre alors qu'ils sont poussés dans ce qui est maintenant moins de 2% du territoire original », a annoncé Mattis au journalistes à Paris.

« Alors ce sera toujours un combat difficile, je veux que personne ne se fasse des illusions », a-t-il ajouté.

« Nous allons réussir mais cela prendra encore quelque temps. »

Le mois dernier, le chef militaire de France, qui a ses troupes dans l'alliance combattant l'EIIS, a estimé que les extrémistes perdront leur dernier territoire en Syrie avant janvier.

François Lecointre a prédit « la fin du califat physique de l'EIIS avant la fin de l'année, probablement à la fin de l'automne ».

L'EIIS a perdu tous ces centres urbains en Irak et vers la fin du mois dernier les Forces démocrates syriennes ont lancé une nouvelle opération pour expulser le groupe de ses derniers bastions au sud-est de la Syrie.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha