http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/10/01/newsbrief-02

2018-10-01

L'Iran tire des missiles sur des "terroristes" syriens après une attaque meurtrière

Le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique (CGRI) a déclaré lundi 1er octobre qu’ils avaient lancé une attaque de missiles contre un quartier général "terroriste" en Syrie en représailles à une attaque qui a tué 24 personnes dans la ville iranienne d’Ahvaz.

Le président iranien Hassan Rouhani avait promis une réponse "écrasante" à l’attaque du mois dernier - revendiquée par "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) lors d’un défilé militaire commémorant la guerre Iran-Irak 1980-1988.

"Le quartier général des responsables du crime terroriste à Ahvaz a été attaqué il y a quelques minutes à l'est de l'Euphrate par plusieurs missiles balistiques tirés par la branche aérospatiale des gardiens de la révolution", a indiqué le CGRI.

L’agence de presse iranienne Fars a déclaré que le CGRI avait tiré "un nombre de missiles Zolfaghar et Qiam de moyenne portée" qui ont frappé la ville frontalière syrienne d’Albou Kamal sur l’Euphrate, dans la province orientale de Deir Ezzor.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, "de fortes explosions ont eu lieu à l'aube (lundi) dans la dernière poche sous le contrôle de l'EIIS près d'Albou Kamal".

Albou Kamal, située à la frontière avec l’Irak, est détenue par les forces du régime syrien et des miliciens régionaux alliés qui l’ont reprise à l'EIIS en 2007.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha