2018-09-06

Le chef de l'armée française: l'EIIS perdra tout le territoire syrien d'ici 2019

« L'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) sera expulsé de tout le territoire qu'il contrôlait auparavant en tant que « califat » autoproclamé avant la fin de l'année, a annoncé le chef de l'armée française François Lecointre jeudi 6 septembre.

Les extrémistes, qui avaient conquis de vastes territoires en Irak et en Syrie en 2014, ont perdu tout à l'exception d'un poche de terrain dans la province de Deir Ezzor à l'est de la Syrie entre le fleuve Euphrate et la frontière irakienne, même s'ils demeurent toujours présents dans le désert syrien.

Lecointre a prédit « la fin du califat physique de l'EIIS avant la fin de l'année, probablement à la fin de l'automne », a rapporté l'AFP.

La France fait partie de la coalition internationale qui combattait l'EIIS depuis 2014 et soutient maintenant les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans leur combat pour expulser les extrémistes de leur dernier bastion.

« Une fois que ce califat physique est tombé ... nous allons poser la question de la nouvelle configuration de l'opération 'Inherent Resolve' », a indiqué Lecointre sur la coalition.

Parlant aux journalistes, le général a promis de diminuer le contingent des troupes françaises -- qui compte actuellement plus de 1000 -- « dès que je pourrais ».

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha