2018-08-06

L'Irak dit que les extrémistes ont souvent frappé une ligne électrique

Les extrémistes ont attaqué une ligne électrique haute tension desservant les provinces irakiennes pour la huitième fois en deux mois, a annoncé le gouvernement dimanche 5 août.

Le ministère de l'électricité a indiqué qu'il a réparé à nouveau la ligne de 400 kilovolt entre Kirkouk et Diyala après « des attaques terroristes de sabotage... qui ont causé la coupure de la ligne » jeudi, a rapporté l'AFP.

Les dégâts étaient « la huitième attaque sur cette ligne en deux mois », a précisé le ministère dans un communiqué, plongeant les provinces de Kirkouk, Salaheddine et Ninive dans le noire.

Les dégâts causés à la ligne entre Kirkouk et Diyala ont été maintenant réparés et l'électricité a été restaurée aux habitants, a signalé une source au ministère de l'électricité dimanche.

L'Irak est aux prises à de graves coupures d'électricité, à cause d'une infrastructure de réseau dilapidée proie à plusieurs années de négligence.

Les coupures ont alimenté les protestations le mois derniers, alors que les résidents luttent contre la chaleur de l'été atteignant 50° C (120 Fahrenheit).

Al-Abadi a limogé le ministre de l'électricité Qassim al-Fahdawi le 29 juillet dans une tentative de calmer les manifestations, qui ont fait éruption à Bassorah dans le sud et se sont étendues dans plusieurs autres villes y compris Bagdad.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha