2018-08-01

8 éléments de l'EIIS reconnaissent leur implication dans les meurtres de al-Khasfa

Un tribunal d'instruction à Hamam al-Alil, au sud de Mossoul, a documenté les confessions de huit éléments de « l'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qui ont pris part dans les exécutions de masse dans la zone pendant le contrôle du groupe de Mossoul, a annoncé le porte-parole du Conseil judiciaire de la cour suprême mercredi 1 août.

A al-Khasfa, un charnier près du district de Hamam al-Alil, les éléments de l'EIIS ont déposé les corps de milliers de victimes d'exécution sur le site en lots.

Le site, considéré l'un des pires charniers, est une grand fosse d'origine naturelle.

« Les forces de sécurité ont arrêté huit terroristes qui sont des membres de la même famille et qui ont commandé des opérations de l'EIIS dans le sud de Mossoul », a annoncé Abdoul Sattar Bayraqdar dans une déclaration.

Les accusés ont reconnu avoir participé au carnage d'al-Khasfa, en tuant et jetant ensuite le personnel des forces de sécurité et des civils dans une grande fosse profonde à Hamam al-Alil, a-t-il confié.

« Les accusés ont pris part à l'exécution de 370 civils et personnel des forces de sécurité et l'arrestation de 400 habitants de Mossoul », a-t-il ajouté.

« Ils ont également reconnu avoir commis d'autres crimes » poursuit-il, notant que « leurs confessions ont été documentées et toutes les mesures nécessaires ont été prises à leur encontre conformément à l'article 4 (1) de la loi antiterrorisme ».

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha