2018-06-11

Le régime syrien expulse l'EIIS d'une ville frontalière

Les forces du régime syrien ont évincé "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) d'une ville proche de la frontière avec l'Irak, lundi 11 juin, après plusieurs jours d'affrontements pour mettre fin à une incursion meurtrière, a rapporté l'AFP.

Vendredi, les extrémistes ont utilisé au moins 10 kamikazes dans leur offensive sur Albou Kamal, envahissant rapidement plusieurs de ses quartiers, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

C'était la plus grande attaque de la ville dans la province orientale de Deir Ezzor depuis que le groupe extrémiste l'a perdue aux forces du régime en novembre 2017, a indiqué l'observatoire.

Lundi, "les forces du régime et leurs alliés ont repris le contrôle de la ville d'Albou Kamal après avoir expulsé l'EIIS de ses parties nord et nord-ouest", a déclaré Rami Abdel Rahman, chef de l'Observatoire.

Après que les forces loyalistes ont tenté de les encercler, les extrémistes ont regagné le vaste désert de Badiya, qui s'étend du centre du pays à la frontière avec l'Irak, a-t-il ajouté.

De violents affrontements depuis vendredi ont fait au moins 48 morts parmi les forces du régime et les combattants alliés, ainsi que 32 extrémistes dont les 10 kamikazes qui ont mené le raid initial.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha