2018-06-08

Les forces kurdes se retirent de Manbij après le conclusion d'un accord

Les forces kurdes syriennes ont déclaré mardi 5 juin qu'elles se retireraient de Manbij, apaisant les craintes d'un affrontement direct entre les alliés de l'OTAN, Washington et Ankara, au sujet de la ville stratégique du nord, a rapporté l'AFP.

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont joué un rôle clé dans la lutte contre "l'Etat islamique en Iraq et en Syrie" (EIIS).

Manbij est une ville sunnite à majorité arabe située à 30 kilomètres au sud de la frontière turque, où sont stationnées des troupes américaines et françaises appartenant à la coalition internationale contre l'EIIS.

Les FDS ont mené une offensive victorieuse en 2016 pour débarrasser Manbij de l'EIIS et ont gardé des conseillers militaires dans la ville pour entraîner les forces locales.

"Maintenant, après plus de deux ans de travail continu et avec l'autosuffisance du Conseil militaire de Manbij, les YPG ont décidé de retirer leurs conseillers militaires de Manbij", indique le communiqué.

Le Pentagone a déclaré que les troupes américaines resteraient dans la ville pour le moment.

"Il n'est pas prévu de déplacer les forces américaines de Manbij. Cependant, plus de détails sur la feuille de route de Manbij doivent encore être élaborés et plus de détails seront annoncés plus tard", a déclaré le porte-parole Eric Pahon.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha