2018-05-15

Seulement 14% des frappes russes in Syrie ont ciblé l'EIIS, selon une étude

Les frappes aériennes contre les combattants de l'opposition syrienne ont progressé de 150% depuis l'intervention de la Russie dans le conflit en 2015, aidant le régime syrien à tripler le territoire sous son contrôle, d'après un rapport publié mardi 15 mai.

IHS Jane's Terrorism and Insurgency Centre (JTIC) a également trouvé que seulement 14% des frappes russes ont ciblé « l'Etat islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a rapporté l'AFP.

Il a découvert que le régime syrien a augmenté la zone sous son contrôle de 16% du pays en septembre 2015 à 47% en mars 2018.

« L'intervention russe a fourni au gouvernement syrien l'espace et le temps pour concentrer ses forces dans des zones stratégiques clés et utilisé une force écrasante pour reprendre le territoire détenu par l'opposition », a expliqué le directeur du JTIC Matthew Henman.

Entre septembre 2015 et mars 2018, le nombre de frappes russes et syriennes est passé de 2.735 à 6.833, selon le rapport. De ces frappes, 960 ont ciblé l'EIIS -- environ 14% -- mais la majorité était contre les autres groupes de l'opposition.

Les frappes se sont « concentrés en particulier dans les zones où l'EIIS a peu ou pas de présence opérationnelles », poursuit-il.

Aimez-vous cet article?

1 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha