http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/05/04/newsbrief-01

L'OIAC exhume les corps des victimes de l'attaque de Douma

Les inspecteurs des armes chimiques s'apprêtent à exhumer des corps de certaines victimes dans la ville syrienne de Douma pour enquêter sur une attaque chimique présumée, a rapporté l'AFP jeudi 3 mai.

Le chef de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) Ahmet Uzumcu a déclaré au Financial Times que la mission d'enquête de l'organisation avait déjà recueilli plus de 100 "échantillons environnementaux" depuis qu'elle a eu accès au site au nord-est de Damas le 21 avril.

La mission de l'OIAC à Douma a été lancée après que le massacre du 7 avril a terrifié le monde et a donné lieu a des attaques de représailles .

Mais les inspecteurs, dans le but de trouver de nouvelles preuves de l'utilisation présumée de chlore et de sarin dans l'attaque meurtrière, cherchent maintenant "des moyens pour exhumer et prendre des échantillons biomédicaux", a dit Uzumcu.

"C'est un processus très délicat", a-t-il déclaré. "C'est pourquoi ils sont très prudents, même si nos experts ont pu assister à des autopsies dans le passé, ce sera la première fois que nous exhumerons des corps".

L'OIAC a confirmé à l'AFP que les inspecteurs envisagent de procéder à des autopsies sur les corps, ajoutant que la mission d'enquête "continue d'explorer toutes les voies possibles pour la collecte de preuves".

Aimez-vous cet article?
0
0
Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha