http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/04/17/newsbrief-02

2018-04-17

L'Irak condamne une femme extrémiste française à la prison à perpétuité

L'Irak a condamné mardi 17 avril une femme française à la prison à vie pour appartenance à "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), dans la dernière d'une série de décisions judiciaires depuis la défaite de l'EIIS, a rapporté l'AFP.

Djamila Boutoutaou, 29 ans, d'origine algérienne, a déclaré à un tribunal de Bagdad qu'elle avait quitté la France avec son mari, un rappeur.

Elle a dit qu'elle pensait qu'ils partaient en vacances mais "quand je suis arrivée en Turquie, j'ai découvert que mon mari était un djihadiste".

Elle a dit qu'elle avait été forcée par son mari de rejoindre l'EIIS et de vivre dans le "califat" que les extrémistes avaient proclamé en 2014.

Son mari a été tué près de l'ancien bastion de l'EIIS à Mossoul, et son fils est mort dans les bombardements, a indiqué Mme. Boutoutaou.

Deux femmes russes, toutes deux tenant des enfants dans leurs bras, ont également été condamnées à la prison à vie lors de la même audience.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha