2018-02-06

L'ONU plaide pour une trêve d'aide d'un mois en Syrie

L'ONU a lancé mardi 6 février un appel pour une trêve d'un mois dans le conflit en Syrie afin de permettre l'acheminement de l'aide à des centaines de milliers de civils qui ont un besoin d'une assistance urgene, a rapporté l'AFP.

Dans un communiqué publié à Damas, l'ONU a déclaré qu'une crise humanitaire est en cours dans plusieurs régions du pays auxquelles elle n'avait pas accès.

Le coordinateur humanitaire de l'ONU et les principaux envoyés en Syrie ont appelé "à une cessation immédiate des hostilités pendant au moins un mois dans toute la Syrie".

La mesure "permettrait l'acheminement de l'aide et des services humanitaires, l'évacuation des malades et des blessés graves et l'atténuation des souffrances de la population, dans la mesure du possible, là où elle se trouvent", a indiqué l'ONU.

Elle a ensuite donné la liste de certaines régions qui ont besoin d'assistance urgente à travers la Syrie, où le conflit a fait rage pendant près de sept ans, tuant plus de 300 000 personnes et déplaçant des millions de personnes.

L'ONU a déclaré que les accords existants sur la livraison de l'aide ne sont pas respectés et a souligné que "si l'accès était accordé, trois convois pourraient être envoyés chaque semaine, pour atteindre plus de 700.000 personnes" dans les zones de conflit en deux mois.

Alors que les combats s'apaisent dans certaines parties du pays, la crise humanitaire bat son plein et les groupes d'aide prévoient que 1,5 million de personnes supplémentaires seront déplacées en 2018.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha