2018-02-05

Les forces frontalières irakiennes tuent 20 militants de l'EIIS et découvrent des tunnels

Une opération militaire à grande échelle près de la frontière occidentale de l'Irak a mis au jour plusieurs tunnels secrets et a entraîné la mort d'au moins 20 militants de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), a annoncé le commandement des opérations de l'Anbar lundi 5 février.

L'opération, menée par l'armée irakienne pendant quatre jours, a porté sur des zones désertiques s'étendant sur 120 kilomètres du sud d'al-Rautba jusqu'à al-Nakhib, près des frontières irakiennes avec la Jordanie et l'Arabie saoudite.

L'opération militaire est maintenant terminée, a déclaré le commandant général Mahmoud al-Falahi à Diyaruna.

"Les forces irakiennes ont nettoyé les frontières avec la Jordanie et l'Arabie saoudite sur la base d'informations fournies par les services de renseignements sur les cellules terroristes et les poches de l'EIIS", a-t-il dit.

"Pendant l'opération, nos forces ont affronté des terroristes, en ont tué 20, saisi deux véhicules bourrés d'explosifs et détruit 4 véhicules à quatre roues motrices et plusieurs tunnels et routes secrètes utilisés par le groupe terroriste", a-t-il ajouté.

"Des tours de contrôle et de surveillance et des casernes militaires ont été mises en place pour empêcher les terroristes de se regrouper dans le désert à l'avenir", a-t-il précisé.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha