Di badge fr
Di banner fr
2018-01-04

Organisme de surveillance: 28 civils tués en Syrie, la plupart dans les frappes aériennes russes

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Au moins 28 civils ont été tués par les bombardements à la ghouta orientale, bastion assiégée de l'opposition syrienne près de Damas, la plupart dans des raids aériens russes, a rapporté l'AFP jeudi 4 janvier.

Dix-neuf ont été tués mercredi dans des frappes russes dans la ville de Misraba, tandis que les autres sont morts le même jour dans les frappes et les bombardements du régime et dans d'autres régions, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Sept enfants et 11 femmes ont été tués, selon le responsable de l'organisme de surveillance, Rami Abdel Rahman.

Les victimes ont été emmenées à l'hôpital de Douma, où un correspondant de l'AFP a vu des sauveteurs faire venir principalement des femmes et des enfants.

Le personnel médical a essayé de ranimer un bébé qui avait été sorti des décombres, mais sans succès. Une jeune fille parmi les blessés a reçu des points de suture pour une blessure grave dans son visage.

Une source médicale à l'hôpital a déclaré à l'AFP: "Parmi les blessés, il y avait deux femmes dans la vingtaine, l'une d'entre elles a perdu ses deux yeux et l'autre a perdu un œil".

La Ghouta orientale, l'un des derniers bastions de l'opposition en Syrie, est contrôlée principalement par des combattants du groupe Jaish al-Islam (Armée de l'Islam).

Il fait l'objet d'un siège du gouvernement depuis 2013, causant de graves pénuries de nourriture et de médicaments pour environ 400 000 habitants.

Aimez-vous cet article?

Di icons no 0
Di banner fr
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha