2017-10-10

Une mine terrestre tue un cameraman, selon l'agence de l'Etat

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Un caméraman syrien travaillant pour la télévision de l'Etat a été tué lors de l'explosion d'un engin explosif dans la province centrale de Homs, a fait savoir l'AFP mardi 10 octobre.

"Le caméraman Mohammed Milad a été tué dans une zone rurale de l'est de Homs", a déclaré l'agence de presse officielle SANA, ajoutant que l'explosion a été provoquée par un dispositif de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie".

On ne savait pas exactement quand le journaliste a été tué, ni dans quel endroit exactement de la région qui connait toujours des combats entre l'EIIS et les forces du régime.

La Syrie a été le pays le plus meurtrier au monde pour les journalistes ces dernières années, avec 211 journalistes et journalistes citoyens tués depuis le début du conflit en 2011, selon l'organisme de surveillance Reporters sans frontières (RSF), basé à Paris.

Aimez-vous cet article?

Di icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha