2017-04-21

Les forces irakiennes libèrent une fille Yazidi de 11 ans à Mossoul

Les forces irakiennes à Mossoul ont libéré une fille Yazidi de 11 ans qui a été enlevée et vendue comme esclave par "l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) en 2014, a déclaré la police fédérale vendredi (21 avril).

La jeune fille a été enlevée par les extrémistes au village de Kosho, au sud du noyau Yazidi de Sinjar, au nord de l'Irak, avec sa mère et ses sœurs, a rapporté l'AFP.

Elle a été libérée lors d'une opération menée par les forces de sécurité jeudi dans le quartier Al-Tanak à l'ouest de Mossoul, a déclaré le chef de la police fédérale le lieutenant général Raed Shaker Jawdat dans un communiqué.

Le Service de lutte contre le terrorisme (SLT) est actif dans la région et a sécurisé plus de la moitié du quartier jeudi.

"Ceux qui ont kidnappé ces enfants sont des monstres", a déclaré le général de division Jaafar al-Baatat, proche collaborateur de Jawdat, dans un communiqué qui a été publié avec une vidéo montrant la fille dans un poste de police au sud de Mossoul.

Vian Dakhil, un éminent législateur Yazidi qui a contribué dans la sensibilisation du monde à la situation difficile de sa minorité lorsque les extrémistes de l'EIIL ont balayé la région en 2014, a déclaré que la libération de la jeune fille avait été soigneusement planifiée.

"Lorsque l'EIIl a pris son village le 15 août 2014, elle avait huit ans et elle a été enlevée avec sa mère et ses soeurs", a-t-elle déclaré à l'AFP. "Elle a d'abord été emmenée à Tal Afar avant d'être vendue à Mossoul".

Sur la vidéo de la police, la jeune fille se tient silencieusement, mettant un foulard vert clair, alors que les officiers essayent de la rassurer.

"Elle a deux sœurs qui ont été vendues et envoyées à al-Raqa", a déclaré Dakhil. "Elles sont toujours là-bas".

Aimez-vous cet article?

1 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha