http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2017/01/23/newsbrief-01?di_exp_001=true&locale_switch_001=true

×
×

Les forces irakiennes reprennent 3 autres zones dans l'est de Mossoul

Les forces irakiennes ont repris dimanche 22 janvier trois zones à "l'Etat islamique en Irak et au Levant" (EIIL) à Mossoul, achevant leur contrôle de la rive est, a déclaré un responsable militaire à Diyaruna.

"Ils ont libéré les quartiers d'al-Malayeen, al-Arabi et al-Binaa al-Jahiz et ont hissé le drapeau irakien sur les bâtiments", a déclaré lundi le commandant des opérations de Ninive, le lieutenant-général Abdoul Ameer Rashid Yarallah.

Ce sont les derniers quartiers du centre de la ville sur la rive gauche, a rapporté l'AFP, avec seulement le quartier d'al-Rashidiya, sur le bord nord de Mossoul, qui reste à reprendre.

Lundi matin, une offensive a été lancée pour récupérer al-Rashidiya de l'EIIL, a déclaré Yarallah.

"Nous espérons annoncer sa libération très bientôt", a-t-il dit.

Au nord, les forces fédérales ont repris le contrôle de la route reliant Mossoul à Dohouk, une capitale provinciale dans l'ouest de la région kurde, a indiqué l'armée dans un communiqué.

Pendant ce temps, les écoles ont commencé à rouvrir leurs portes dans les zones libérées de Mossoul après environ trois ans de fermeture, a déclaré lundi dans un communiqué Mohammed Ali al-Tahan, directeur de l'éducation de Mossoul.

"Les 70 premières écoles ont été ouvertes lundi dans le cadre d'un plan de réouverture de 400 écoles dans les zones libérées", a-t-il fait savoir.

"Les directions de l'éducation de la province de Ninive ont repris les cours dans 40 écoles primaires et 30 secondaires dans des zones libérées loin des fronts de bataille, dans les parties nord et nord-est de Mossoul", a-t-il déclaré.

La reprise des classes dans les quartiers d'al-Hadbaa, d'al-Arabi, d'al-Andalous et d'al-Shorta sera retardée jusqu'à ce que toutes les écoles de ces régions aient été fouillées et nettoyées des engins explosifs improvisés et des mines terrestres.

Des livres et des papeteries ont été livrés à la province, a-t-il affirmé, ajoutant que "l'armée a déployé d'importants efforts pour aider le personnel enseignant à reprendre les cours".

Aimez-vous cet article?
1

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha