2017-01-10

Les Etats-Unis placent un membre de la cellule de l'EIIL "Beatles" sur la liste noire

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Les Etats-Unis ont inscrit mardi 10 janvier un membre britannique survivant de la fameuse cellule d'enlèvement de « l'Etat islamique en Irak et au Levant » (EIIL) populairement connue sous le nom de « Beatles » sur la liste noire comme danger terroriste mondial , a rapporté l'AFP.

Ils ont identifié le jihadiste britannique ghanéen Alexanda Amon Kotey, 33 ans, comme membre de l'unité de l'EIIL qui a décapité deux douzaines d'otages en Syrie.

Parmi ceux tués étaient trois américains -- les journalistes James Foley et Steven Sotloff et le travailleur humanitaire Peter Kassig -- et les travailleurs humanitaires britanniques David Haines et Alan Henning.

Certains otages du groupe ont été libérés et ont plus tard révélé que leurs ravisseurs parlaient avec des accents britanniques et leurs victimes les ont surnommés « Beatles » d'après le groupe de rock des années 60.

Le chef du groupe et l'exécuteur le plus connu, Mohamed Emwazi ou « Jihadi John », était tué l'année dernière dans une frappe par la coalition internationale combattant l'EIIL.

Mais, d'après la désignation américaine, Kotey, né à Londres, est considéré toujours être en fuite quelque part à ou près d'al-Raqqa en Syrie.

« En tant que gardien de la cellule, Kotey aurait été impliqué dans les exécutions du groupe et les méthodes de torture exceptionnellement cruelles », a précisé le communiqué.

Kotey est aussi connu par plusieurs surnoms, dont Abou Salih al-Britani. Il est né au district de Paddington à Londres et a la nationalité britannique, ghanéenne et grecque cypriote.

En tant que « Terroriste mondial spécialement désigné », les citoyens américains sont interdits de traiter avec lui et la communauté mondiale des services chargés de l'application de la loi est informée qu'il est « activement impliqué dans le terrorisme ».

Aimez-vous cet article?

Di icons no 0
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha