http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2016/08/12/newsbrief-04?di_exp_001=true

×
×

L'EIIL fuit Manbij utilisant les civils comme 'boucliers humains'

Les combattants de « l'Etat islamique en Irak et au Levant » (EIIL) ont capturé environ 2000 civils pour les utiliser comme « boucliers humains » vendredi 12 août alors qu'ils fuyaient de Manbij au nord de la Syrie, a rapporté l'AFP.

L'alliance arabo-kurde connue sous le nom des Forces démocratiques syriennes (FDS) a chassé la plupart des combattants de l'EIIL de la ville la semaine dernière, mais un petit nombre est resté.

« En se retirant d'un quartier de Manbij, les jihadistes de l'EIIL ont enlevé environ 2000 civils du quartier al-Sirb », a dit Sherfan Darwish, porte-parole du conseil militaire de Manbij, un composant clé des FDS.

« Ils utilisaient ces civils comme boucliers humains alors qu'ils se retiraient vers Jarabolus, nous empêchant ainsi de les cibler », a-t-il ajouté.

Al-Sirb est un quartier au nord de Manbij sur la route vers la ville de Jarabolus tenue par l'EIIL dans la province d'Alep près de la frontière avec la Turquie.

L'Observatoire syrien des droits de l'homme a également signalé les enlèvements de l'EIIL, disant que les civils ont été placés dans des centaines de voitures se dirigeant vers Jarabolus.

Environ 2500 autres civils «détenus par les jihadistes ont été sauvés » par les FDS, a expliqué Darwish.

Vendredi, les FDS ratissaient al-Sirb pour le reste des poches des combattants de l'EIIL, a-t-il précisé.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha