http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/08/16/feature-04?di_exp_001=true&locale_switch_001=true

×
×
Sécurité |

L'armée américaine pilonne des repaires de l'EIIS au sud de Mossoul

Khalid al-Taie

Un bombardement de l'artillerie américaine le 15 août a permis d'abattre seize des derniers éléments de l'EIIS à proximité de la localité d'al-Qayyarah, au sud de Mossoul. [Commandement central des États-Unis]

Jeudi 15 août, les forces américaines ont lourdement bombardé des cibles de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) près de la localité d'al-Qayyarah, au sud de Mossoul.

« En coordination avec le gouvernement irakien, des soldats américains de la 2e brigade d'artillerie et de la 1re brigade de combat de la 101e division aéroportée conduisent une mission visant les positions de l'EIIS près de l'aéroport d'al-Qayyarah », a fait savoir le Commandement central des États-Unis sur Twitter.

Le but de cette mission est « d'éliminer les cellules dormantes et d'assurer la défaite permanente » du groupe terroriste, a ajouté le commandement.

Le pilonnage de l'artillerie américaine sur al-Hawi, près de l'aéroport d'al-Qayyarah, « a tué seize éléments de l'EIIS, notamment sept commandants syriens », a indiqué dans un communiqué adressé aux médias locaux le général de brigade Mohammed al-Jabouri, commandant des opérations à Ninive.

Le 26 juin, des soldats des renseignements militaires irakiens ont découvert des missiles et des armes dans une cache de l'EIIS dans la localité d'al-Qayyarah, au sud de Mossoul. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Saleh Hassan Ali, président du district d'al-Qayyarah, a déclaré à Diyaruna que le bruit de ce bombardement « pouvait être entendu clairement » dans l'ouest de la ville, pourtant située à une soixantaine de kilomètres de Mossoul.

Ce n'est pas la première fois que les forces de la coalition et l'armée irakienne conduisent des missions de sécurité coordonnées conjointes contre les éléments terroristes se cachant près d'al-Qayyarah, a-t-il ajouté.

Al-Qayyarah est « sécurisée »

En début de semaine, une campagne aérienne intensive de la coalition, menée en coopération avec les forces irakiennes dans la région de Zour Kanous, au sud de Mossoul, avait permis de neutraliser cinq éléments de l'EIIS, a expliqué Ali.

De telles missions sont menées « sur la base de renseignements fournis par les appareils de reconnaissance qui survolent en permanence le désert et les régions accidentées entourant al-Qayyarah pour surveiller les mouvements et les repaires des militants », a-t-il poursuivi.

Au moins vingt éléments de l'EIIS ont été tués ces dernières semaines par des frappes aériennes de la coalition et des missions menées par l'armée irakienne et les combattants tribaux, a-t-il précisé.

« La ville est désormais sécurisée grâce aux opérations de sécurité en cours », a-t-il ajouté, soulignant que « il ne reste plus aucun commandant sur le terrain de l'EIIS dans les régions au sud de Mossoul ».

Seul un faible nombre d'éléments de l'EIIS subsiste encore dans la zone, a indiqué Ali, concluant qu'ils lançaient « des attaques occasionnelles contre de petits villages isolés depuis leurs tunnels souterrains qui s'étendent du désert à l'ouest d'al-Qayyarah vers le sous-district d'al-Tal du district de Hatra ».

Aimez-vous cet article?
5

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha
| 2019-09-02

S'il y a un destructeur de l'Irak, c'est l'Amérique et ses cohortes incroyantes qui sont des traîtres qui ont vendu leur religion pour le monde des États-Unis et des Juifs. Et ceux qui ont fait du tort sauront à quel type de destin ils seront renvoyés. Et le [meilleur] résultat est pour les justes.

Répondre