http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/07/08/feature-02

×
×
Sécurité |

L'Irak lance une nouvelle campagne contre les éléments restants de l'EIIS

Khalid al-Taie

Un membre des gardes-frontière irakiens inspecte une maison de repos de l'EIIS près de la frontière entre l'Irak et la Syrie le 27 juin. [Photo fournie par le Commandement des gardes-frontière]

Les forces conjointes irakiennes se sont lancées dimanche 7 juillet dans une vaste campagne militaire pour chasser les éléments restants de "l'État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) du désert occidental de l'Irak et des zones le long de la frontière syrienne.

La campagne « Volonté de victoire », annoncée par le Premier ministre Adel Abdoul Mahdi, cherche à éliminer totalement les cellules de l'EIIS dans le désert qui s'étend à travers les provinces de l'Anbar, de Salaheddine et de Ninive, et jusqu'à la frontière entre l'Irak et la Syrie.

Les forces conjointes des commandements des opérations d'al-Jazira, de l'Anbar, de Salaheddine, de Ninive et des gardes-frontière font partie des forces participantes, a fait savoir à Diyaruna le général Tahseen al-Khafaji, porte-parole du ministère irakien de la Défense.

Des avions de chasse irakiens et de la coalition internationale fournissent une couverture aérienne, a-t-il précisé, alors que les forces terrestres avancent vers la frontière depuis le sud de Ninive, l'ouest de Salaheddine et le désert de l'Euphrate supérieur dans le nord de l'Anbar.

Les forces terrestres irakiennes traquent les éléments restants de l'EIIS le 21 mai dans le désert de Kubaysa, dans l'ouest de l'Anbar. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Cet assaut à grande échelle a été lancé sur la base d'informations fournies par les services de renseignement irakiens, de la coalition internationale et du Centre commun de sécurité du ministère, a expliqué al-Khafaji.

Ceux-ci indiquaient que des cellules de l'EIIS se cachaient dans des grottes et des vallées désertiques et profitaient des zones situées entre les zones de responsabilité des différents commandements opérationnels où la sécurité n'était pas rigoureusement assurée.

Les éléments restants du groupe avaient établi des bases et des cachettes dans ces zones, où ils tentaient de se regrouper, a déclaré al-Khafaji.

En réponse à ces derniers renseignements, « le Commandement conjoint des opérations a immédiatement planifié la campagne et l'a lancée avec les autres forces de soutien », a-t-il ajouté.

'La plus importante de ce type depuis 2017'

La campagne « Volonté de victoire » est la plus importante de ce type depuis la défaite de l'EIIS en décembre 2017, en ce qui concerne l'envergure des unités militaires impliquées et parce qu'elle a été lancée de plusieurs directions, a indiqué al-Khafaji.

Depuis son lancement, a-t-il poursuivi, « des dizaines de terroristes ont été tués et d'autres capturés, un grand nombre de maisons de repos et d'explosifs ont été détruits, et des armes ont été saisies ».

« Des résultats incroyables ont été obtenus à ce jour », a-t-il affirmé.

Le premier jour de la campagne, les forces participantes ont détruit huit sites de l'EIIS, une tranchée utilisée par le groupe et seize engins explosifs improvisés (EEI), et ont saisi deux motos, selon un communiqué de la cellule de sécurité publié dimanche soir.

Les villages de Khuneifas, al-Maliha, Umm al-Tous, Kuweis, al-Kawin, Umm al-Izam, al-Sadda et al-Miskar, qui se trouvent dans la zone d'opérations des commandements d'al-Jazira et de l'Anbar, ont été fouillés.

Dans la zone d'opération du commandement de Ninive, un camp de l'EIIS a été détruit, et une voiture piégée et un EEI ont été désamorcés, a fait savoir le communiqué.

Le Commandement des opérations de Salaheddine a détruit deux sites, une cachette, 27 EEI, trois ceintures explosives et 23 obus et mortiers, et a sécurisé le pont al-Sukariyat et les villages de Sabih al-Bakara, Albou Jalib et Albou Rajab, a-t-il précisé.

Dans le même temps, des unités des gardes-frontière ont fouillé une section de dix kilomètres de la bande frontalière avec la Syrie.

« La campagne se poursuit à un rythme accéléré et nos soldats sont déterminés à mettre fin à la présence de l'EIIS dans ces zones désertiques », a déclaré al-Khafaji.

Aimez-vous cet article?
1

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha