http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/06/24/feature-02

×
×
Sécurité |

Destruction de sites de l'EIIS sur l'île de Hatra

Khalid al-Taie

Des unités des services de lutte antiterroriste (CTS) ont procédé à des opérations de largage contre les derniers éléments de l'EIIS sur l'île de Hatra, dans le sud de la province de Ninive le 23 juin. [Photo fournie par les CTS]

Des unités aéroportées des services de lutte antiterroriste (CTS) ont détruit dix sites secrets de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) sur l'île de Hatra, dans le sud de la province de Ninive, a expliqué un responsable à Diyaruna lundi 24 juin.

La destruction de ces sites, notamment des caves, des tunnels et des maisons de repos, a permis de neutraliser plusieurs éléments restants de l'EIIS ces deux derniers jours.

Ces unités des CTS, qui appartiennent au 2e commandement des opérations spéciales, ont mené ces opérations de parachutage, baptisées « Burning Flame » avec le soutien d'hélicoptères de l'armée irakienne et d'appareils de la coalition internationale.

Ces parachutages visaient des repaires de l'EIIS au plus profond de l'île de Hatra, a précisé à Diyaruna Basman Ahmed Sultan al-Ahmadi, le maire du district de Hatra.

Les récentes opérations aéroportées conduites par les services irakiens de lutte antiterroriste (CTS) sur l'île de Hatra, dans le sud de Ninive, ont permis la destruction de dix sites de l'EIIS. [Photo fournie par les CTS]

Ces opérations se sont caractérisées par « le secret et la précision dans la traque des éléments restants de l'EIIS et dans la frappe au moment opportun », a-t-il précisé.

Les forces des CTS ont incendié les fournitures logistiques des militants trouvés sur les lieux, a-t-il indiqué, ajoutant que ces forces avaient également « coupé leur ligne d'approvisionnement qui s'étend de l'île vers la ville de Baiji, dans la province de Salaheddine ».

Ces opérations ont également comporté de lourdes frappes aériennes de la coalition sur contre huit autres cibles de l'EIIS sur l'île, a poursuivi al-Ahmadi.

Les CTS mènent des attaques préventives

« Le centre du district connaît depuis quelque temps maintenant la stabilité et la sécurité grâce au déploiement militaire et aux opérations de traque des derniers éléments [de l'EIIS] », a-t-il déclaré.

Ces récentes opérations s'inscrivent dans le cadre d'une série d'activités préventives conduites par les CTS pour faire avorter les efforts des éléments restants de l'EIIS de reprendre leurs attaques contre des personnes innocentes, a ajouté al-Ahmadi.

Selon certains rapports des renseignements, il reste peu d'éléments de l'EIIS sur l'île de Hatra, a poursuivi al-Ahmadi, et ils « ont du mal à rester en sécurité et à cacher leurs sites à la surveillance aérienne ».

« Une zone de l'île de Hatra qui a déjà fait l'objet d'une opération de ratissage est une zone dans laquelle les terroristes ne se hasardent plus à revenir », a-t-il déclaré. « Ce qui effraie le plus [ces terroristes], ce sont ces opérations aéroportées soudaines et de qualité par des forces d'élite, ainsi que les frappes aériennes de la coalition. »

Al-Ahmadi a fait part de son espoir de voir le plan consistant à armer les habitants des villages éloignés du district de Hatra les aider à éradiquer complètement les éléments restants de l'EIIS.

« Il n'y a eu à cet égard aucune action à ce jour », a-t-il conclu, « mais si ce plan est mis en œuvre, il aura sans aucun doute un impact positif sur la sécurité de ces villages. »

Aimez-vous cet article?
4

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha