http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/06/03/feature-02?di_exp_001=true&locale_switch_001=true

×
×
Terrorisme |

Arrestation de deux importants financiers de l'EIIS par la police de Diyala

Khalid al-Taie

Des équipes de la défense civile irakienne coopèrent avec les agriculteurs pour éteindre un incendie qui s'est déclaré dans un champ de blé de la province de Diyala le 30 mai. [Photo fournie par la Direction de la défense civile irakienne]

Le commandement de la province de Diyala a fait savoir ce lundi 3 juin qu'il avait arrêté deux éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qui menaçaient d'incendier des fermes si leurs propriétaires ne leur versaient pas l'argent de leur protection.

« Avec le soutien des services de renseignement et de lutte antiterroriste, les forces de police ont arrêté deux membres de l'EIIS lors d'une opération de qualité menée dans la localité agricole de Qarah Taba », a déclaré à Diyaruna le colonel Ghalib al-Attiya, porte-parole du commandement.

Ces détenus sont accusés d'avoir extorqué de l'argent à des agriculteurs qui possèdent des champs de blé dans la ville, « les menaçant d'incendier leurs exploitations s'ils refusaient de leur verser d'importantes sommes d'argent en échange de leur protection », a-t-il indiqué.

« Les suspects ont reconnu travailler comme financiers en chef de l'EIIS, collectant des fonds pour venir en appui aux cellules dormantes et aux cellules dont les membres se cachent dans des zones isolées », ont-ils expliqué.

Des pompiers irakiens éteignent un incendie dimanche 2 juin dans un champ de la localité de Khan Bani Saad, dans la province de Diyala. [Photo fournie par la Direction de la défense civile irakienne]

Ces arrestations font partie des mesures de traque des activistes après que des incendies eurent éclaté dans de vastes étendues de terrains agricoles dans plusieurs provinces irakiennes, a poursuivi al-Attiya.

Ces incendies ont consumé de vestes étendues plantées de blé et d'orge à l'approche de la saison des récoltes, et ont été particulièrement ravageurs dans les villages agricoles des provinces de Ninive, de Kirkouk, de Salaheddine et de Diyala.

Selon la défense civile irakienne, 155 feux ont éclaté dans des champs partout en Irak entre le 8 et le 28 mai.

Une superficie totale de 7 814 dunams (près de huit millions de mètres carrés) ​​a été ravagée par ces incendies, a-t-il précisé dans un communiqué.

Les agriculteurs coopèrent avec la police

Dans la province de Diyala, les équipes de la défense civile ont pu éteindre quatre feux qui avaient éclaté dans des vergers de la localité de Khan Bani Saad, a précisé al-Attiya.

Ces feux ont ravagé « des centaines de dunams de terres agricoles » dans les localités de Khanaqin, Buhriz et Qarah Taba, dans la province de Diyala, a-t-il poursuivi.

Le commandement de Diyala travaille avec les propriétaires des terrains agricoles pour protéger leurs champs contre les incendies, a-t-il poursuivi. « Nos patrouilles circulent dans les champs et ont mis en place des postes de garde conjoints avec les locaux, notamment dans les villages éloignés. »

Les forces qui occupent des postes de contrôle ont reçu pour instruction de faciliter le transfert des convois agricoles vers les centres de collecte des récoltes et de sécuriser les entrepôts, afin que la récolte puisse être réussie, a expliqué al-Attiya.

Il a souligné que certains de ces incendies n'avaient pas été causés par des incendies volontaires, mais étaient le résultat de « la négligence des exploitants et leur non-respect des instructions pour le brûlage des terres récoltées en vue de leur préparation pour la prochaine saison des récoltes ».

Aimez-vous cet article?
5

3 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha
| 2019-06-15

Il n'y a plus d'EIIS. Pourquoi cela ne s'est-il passé dans nos quartiers? La négligence et la nonchalance. A qui cela profite???

Répondre
| 2019-06-14

Lâches damnés! Ils ne peuvent s'empêcher de trahir… même les moyens de subsistance des pauvres. Que Dieu donne la victoire à l'Irak et à son bon peuple.

Répondre
| 2019-06-10

Merci pour les informations utiles et pour le suivi de l'événement.

Répondre