http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/05/20/feature-02?language_switcher=true

×
×

Sécurité |

Les FDS traquent les derniers éléments de l'EIIS dans Deir Ezzor

Waleed Abou al-Khair au Caire

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook

Un membre des forces de sécurité montre les armes trouvées en possession des éléments restants de l'EIIS lors d'une opération des FDS dans la campagne de Deir Ezzor. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]

Les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont lancé une importante opération destinée à traquer les derniers éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qui se cachent encore dans la province rurale de Deir Ezzor, a indiqué un responsable de la sécurité.

Cette campagne, appuyée par la coalition internationale, a débuté le 15 mai et a déjà obtenu des résultats significatifs, a déclaré à Diyaruna Farhad Khoja, officier des FDS.

Des bunkers et des tunnels utilisés par les extrémistes ont été localisés, a-t-il poursuivi, et des armes, des munitions et des explosifs qui se trouvaient en leur possession ont été saisis.

Des membres des Forces démocratiques syriennes, visibles sur cette photo, ont mené une opération de sécurité dans la campagne de Deir Ezzor. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]

Ce lundi 20 mai, six membres de l'EIIS ont été abattus, et près de 40 autres ont été arrêtés, a-t-il continué.

Une opération de surveillance avait précédé cette opération, a-t-il précisé, au cours de laquelle certains des repaires du groupe avaient été trouvés dans les zones rurales de la région

Les éléments restants de l'EIIS utilisaient ces régions pour s'y cacher et planifier leurs attaques, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il est probable que ces individus se soient échappés des principaux bastions du groupe après qu'ils furent tombés aux mains des FDS et des forces de la coalition internationale.

Saisie d'armes et de munitions

Cette opération avait débuté dans la région d'al-Shaheel, dans la province rurale de Deir Ezzor, a indiqué Khoja.

Les FDS ont arrêté une quarantaine d'extrémistes lors d'un raid contre les tunnels dans lesquels ils se cachaient, et ont mis la main sur de nombreuses armes et munitions trouvées en leur possession, a-t-il ajouté.

Les forces de sécurité ont pu traquer un autre groupe d'éléments restants de l'EIIS à al-Tuwaymin, dans la province rurale d'al-Hasake, a-t-il ajouté, et ont échangé des tirs avec eux, six membres du groupe ayant alors été abattus.

Parmi les armes saisies se trouvaient des ceintures d'explosifs prêtes à être utilisées, a-t-il précisé, ainsi que des munitions et des explosifs du type de ceux utilisés lors des récentes attaques.

Aucune date n'a été fixée pour la fin de cette campagne, a indiqué Khoja, ajoutant qu'elle se poursuivra jusqu'à ce que les derniers éléments de l'EIIS présents dans la région aient été débusqués.

Ceux-ci ont terrorisé les civils en dissimulant des engins explosifs improvisés (EEI) sur les routes, blessant des civils et des combattants des FDS chargés de sécuriser la zone, a-t-il conclu.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
5
2

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha