http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/05/16/feature-03

Sécurité |

Les forces irakiennes attaquent les cellules dormantes de l'EIIS

Khalid al-Taie

Voulez-vous faire du français votre langue par défaut, sur ce site? Se connecter via Facebook

Les forces irakiennes ont arrêté en mai plusieurs éléments de l'EIIS dans la province de l'Anbar. [Photo fournie par le commandement de la police de l'Anbar et publiée le 12 mai 2019]

La Direction des renseignements de l'armée irakienne a arrêté cette semaine 19 personnes recherchées lors d'opérations de sécurité contre des cellules dormantes de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) dans les provinces de Kirkouk, de l'Anbar, de Ninive et de Diyala, a fait savoir mercredi 15 mai un responsable à Diyaruna.

À Kirkouk, une cellule dormante qui appartenait à la prétendue Wilayat Kirkouk de l'EIIS a été démantelée, et ses douze membres arrêtés.

Ils fournissaient de l'argent, des armes, du carburant et de la nourriture aux combattants de l'EIIS cachés dans des zones isolées, et leur préparaient des maisons de repos.

Deux membres de la Direction des renseignements de l'armée irakienne lors d'une opération contre des cellules dormantes de l'EIIS dans la province de Diyala en avril. [Photo fournie par la Direction des renseignements de l'armée irakienne]

« La direction [des renseignements] fait de grands progrès dans la traque des cellules dormantes et l'arrestation de leurs membres », a rapporté à Diyaruna le général de division Tahseen al-Khafaji, porte-parole du ministère irakien de la Défense.

Ces arrestations font partie des récentes mesures de sécurité et de renseignements contre un grand nombre de dirigeants et d'éléments de l'EIIS dans l'ouest de Kirkouk et la chaîne de montagnes d'Hamreen, a-t-il précisé.

Ces derniers éléments essaient de reprendre leurs activités avec l'aide de cellules dormantes qui sont revenues dans certains villages libérés, et en particulier à al-Hawijah, a-t-il déclaré.

Les renseignements des citoyens sont la clef de la victoire

« La plupart du mérite pour l'arrestation des terroristes revient aux citoyens, qui nous fournissent quotidiennement une grande quantité d'informations sur les repaires et les cellules dormantes des éléments restants de l'EIIS », a indiqué al-Khafaji.

Ces informations ont aidé les forces irakiennes a lancé des opérations contre des cibles avec plus de précision et de rapidité, a-t-il expliqué.

Pendant ce temps, dans l'Anbar, des unités du renseignement militaire ont arrêté dans le district d'al-Rutba deux hommes recherchés, dont un fournissait de l'argent aux éléments de l'EIIS et leur donnait des véhicules, a-t-il rapporté.

« L'autre détenu informait l'EIIS sur les déplacements des forces de sécurité et ceux qui collaborent avec elles », a-t-il ajouté.

Un autre élément de l'EIIS, arrêté dans la région d'al-Soufia à Ramadi, était chargé de la daawa (prosélytisme) et du conseil d'orientation, a-t-il précisé.

Les services de renseignements ont aussi appréhendé quatre hommes, dont trois ont été arrêtés dans les quartiers d'al-Aamil et al-Intisar à Mossoul, dans la province de Ninive, a-t-il indiqué, ajoutant qu'ils étaient membres d'une cellule dormante qui a combattu les forces de sécurité lors des opérations de libération de la ville.

Le quatrième homme, un combattant de l'EIIS, a été arrêté dans la ville d'al-Khalis à Diyala, a-t-il déclaré.

Al-Khafaji a souligné que le ministère de la Défense encourage le travail de renseignement, « car la bataille contre les gangs terroristes restants est celle de l'information et des opérations secrètes ».

« Nous poursuivrons pour cela nos efforts afin de gagner la confiance des citoyens et nous coordonnons avec d'autres unités de renseignement et de sécurité pour contrecarrer tous les projets de l'ennemi », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
14
2

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha