http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/01/24/feature-01

Éducation |

L'Anbar ouvre des dizaines de classes pour les élèves ayant des besoins spéciaux

Saif Ahmed dans l'Anbar

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook

Le principal et les enseignants inaugurent officiellement une classe pour les élèves ayant des besoins spéciaux à l'école Noubala de Falloujah. [Saif Ahmed/Diyaruna]

Des élèves ayant des besoins spéciaux assistent à un cours à l'école de Noubala à Falloujah. [Saif Ahmed/Diyaruna]

Des enseignants et leurs élèves posent pour une photo lors de l'ouverture officielle d'une classe pour des élèves ayant des besoins spéciaux dans l'Anbar, en janvier. [Saif Ahmed/Diyaruna]

Une salle de classe spécialement équipée pour recevoir des élèves ayant des besoins spéciaux à l'école Noubala de Falloujah. [Saif Ahmed/Diyaruna]

Les élèves ayant des besoins spéciaux sont accueillis à l'école Noubala à Falloujah. [Saif Ahmed/Diyaruna]

La province de l'Anbar a ouvert des dizaines de nouvelles classes destinées à accueillir les enfants souffrant de handicaps ou présentant des besoins spéciaux, ont expliqué plusieurs responsables locaux à Diyaruna.

Cette initiative fait suite à la formation d'enseignants et de personnel éducatif sur les méthodes d'enseignement à des élèves ayant des besoins spéciaux à tous les niveaux.

« L'Anbar a subi des dégâts considérables ces derniers mois, qui ont laissé de nombreuses victimes en situation de handicap et avec des besoins spéciaux », a expliqué Khalil Dhabab, contrôleur d'éducation à la Direction de l'éducation de l'Anbar.

Des élèves ayant des besoins spéciaux assistent à un cours à l'école Noubala à Falloujah. [Saif Ahmed/Diyaruna]

Parmi elles se trouve un grand nombre d'amputées, a-t-il ajouté à Diyaruna.

« La Direction de l'Éducation de l'Anbar a ouvert cent classes de tous les niveaux dans la région de Ramadi pour des élèves ayant des besoins spéciaux, et compte en ouvrir une quarantaine d'autres le mois prochain », a-t-il indiqué.

La direction a également ouvert 200 classes de tous niveaux pour des élèves ayant des besoins spéciaux dans différentes parties de Falloujah dans une première étape, selon Mohammed Saleh, directeur de l'éducation pour la ville.

« Ces classes ont été ouvertes dans des écoles élémentaires, des collèges et des lycées, après que ces écoles ont été dotées en matériel d'enseignement et d'instruction nécessaire », a-t-il poursuivi.

Formation des enseignants

« Le personnel enseignant a été formé par des commissions de supervision spécialisées aux concepts d'enseignement à des élèves présentant des besoins spéciaux et à la façon de les traiter au niveau psychologique avant le niveau éducatif », a-t-il ajouté.

Ils ont appris comment enseigner les programmes à des enfants ayant des besoins spéciaux d'une manière qui facilite leur apprentissage, a-t-il poursuivi.

« Falloujah et les zones environnantes comptent environ 340 élèves présentant des besoins spéciaux, et des efforts sont en cours pour ouvrir d'autres classes pour eux dans les écoles municipales dans les mois qui viennent », a-t-il ajouté.

« La période écoulée a connu une augmentation du nombre d'élèves souffrant de handicaps, de troubles psychologiques et ayant des besoins spéciaux », a expliqué Fahad al-Rawi, enseignant dans le district de Heet, en faisant référence à l'invasion de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Plusieurs élèves sont sourds et muets, « tous ont besoin d'un soutien et d'une attention spécifiques », a-t-il expliqué à Diyaruna.

« Vingt-deux classes pouvant accueillir un total d'environ 200 élèves ont été ouvertes pour des élèves ayant des besoins spéciaux à Heet et dans la région d'al-Baghdadi, à l'ouest de Ramadi », a-t-il déclaré.

« Des enseignants de tous les niveaux ont été formés pour diriger ces classes », a-t-il ajouté.

Capacité d'apprentissage

« L'ensemble des districts et des localités de l'Anbar doivent ouvrir des classes et des écoles pour les élèves ayant des besoins spéciaux, et généraliser les matériels d'enseignement et d'apprentissage nécessaires pour enseigner à ces élèves et s'assurer qu'ils excellent à tous les niveaux », a déclaré al-Rawi.

« Les élèves ayant des besoins spéciaux possèdent expérience, aptitudes et talent », a estimé Ahmed al-Ani, membre du personnel enseignant du district de Raoua.

« Tout ce qu'il fallait, c'était le matériel [d'instruction] nécessaire, et des enseignants [formés] à leur dispenser les programmes éducatifs et scolaires à tous les niveaux », a-t-il ajouté à Diyaruna.

Les professeurs ont été formés à la manière d'enseigner à ces élèves comment utiliser les aides à l'enseignement et « les outils éducatifs modernes et sophistiqués », a-t-il poursuivi.

Ces matériels et ces techniques aident les élèves à comprendre les leçons et à apprendre au mieux de leurs capacités « sans problèmes ni entraves d'aucune sorte », a-t-il conclu.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
6
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha