http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/12/14/feature-02

×
×
Sécurité |

Renforcement des mesures de sécurité à Kirkouk contre les derniers éléments de l'EIIS

Khalid al-Taie

Le 19 novembre, des membres d'unités du 2e groupe d'opérations spéciales du Service antiterroriste fouillent le quartier de Dumiz, dans la province de Kirkouk, à la recherche d'éléments restants de l'EIIS. [Photo fournie par le Service antiterroriste irakien]

Le Service antiterroriste (SAT) irakien traque les éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) qui se cachent dans la ville de Kirkouk, dans le cadre d'un nouveau plan de renforcement de la sécurité, a annoncé vendredi 14 décembre à Diyaruna Marwan al-Ani, directeur du bureau de presse de la province de Kirkouk.

« Des unités du 2e groupe d'opérations spéciales du SAT mènent depuis le 26 novembre des opérations de traque à grande échelle contre les derniers éléments terroristes », a-t-il indiqué.

Ces opérations ont concerné plusieurs quartiers de la ville de Kirkouk, a-t-il précisé, ajoutant qu'elles avaient permis l'arrestation de douze éléments de l'EIIS « qui s'étaient infiltrés dans la ville pour lancer des attaques contre les habitants et les forces de sécurité ».

Ces arrestations marquent une avancée majeure, a affirmé al-Ani, car Kirkouk « n'avait pas connu depuis longtemps des mesures de sécurité aussi efficaces permettant de traquer et d'arrêter des terroristes de manière aussi ciblée ».

Ces mesures proactives sont basées sur de nouveaux plans visant à améliorer la sécurité dans la ville, avec une coordination entre le SAT et le reste des forces de sécurité, dont les forces de la police fédérale et les commandements d'opérations conjointes des provinces voisines.

La sécurité est non seulement consolidée par la force militaire, mais aussi grâce à la contribution de la population locale, a déclaré al-Ani, « car une relation plus rapprochée et plus dynamique entre les forces de sécurité et les citoyens améliorera la sécurité et permettra un repérage plus aisé des terroristes ».

La situation de sécurité dans la ville s'améliore, a-t-il rapporté, malgré certaines attaques sporadiques qui se sont déroulées dans le sud de la province de Kirkouk, dans les régions du district d'al-Hawijah à al-Rashad, al-Abbasi, al-Zab et al-Multaqa.

« Quelques poches de l'EIIS sont actives dans ces zones, notamment à Wadi al-Shay et près de la rivière Zughaitun », a-t-il fait savoir, mais la surveillance continue et les campagnes de traque empêchent les extrémistes de se déplacer librement.

Parallèlement, l'équipe de déminage de la police de Kirkouk a retiré des dizaines d'engins explosifs improvisés (EEI) et de munitions de plusieurs parties de Kirkouk, a annoncé la police vendredi.

« L'équipe de déminage a retiré 85 EEI et 50 bombes réglées pour exploser dans l'ouest de Daquq », a-t-elle précisé dans un communiqué.

Tous ces explosifs ont été transportés vers une zone isolée pour y être détruits, a conclu ce communiqué.

Aimez-vous cet article?
1

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha
| 2018-12-15

Nous voulons que Dieu nous donne la sécurité et la sûreté dans les pays arabes.

Répondre