http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/12/05/feature-03

Sécurité |

Une force de renseignement spéciale pour cibler les derniers éléments de l'EIIS dans Ninive

Khalid al-Taie

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Les membres du 1er régiment de mission sont arrivés mardi 4 décembre à Mossoul pour mener des opérations spéciales contre les derniers éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie ». [Photo fournie par la Direction des renseignements militaires irakiens]

Une force spéciale des renseignements est arrivée mardi 4 décembre dans la ville de Mossoul pour y conduire des opérations de haut niveau contre les derniers éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) dans la province de Ninive, ont indiqué des responsables locaux à Diyaruna.

Le 1er régiment de mission de la Direction des renseignements militaires du ministère de la Défense a été envoyé pour conduire des « missions de sécurité de qualité », a expliqué Hassan Shabib, membre de la commission pour la sécurité du conseil provincial de Ninive.

C'est une « force d'intervention et de renseignement dont les membres possèdent une expérience et une formation de haut niveau en matière de traque et d'attaques éclair », a-t-il expliqué à Diyaruna.

Des habitants de Mossoul se rassemblent pour accueillir les membres du 1er régiment de mission, qui mènera des opérations spéciales destinées à éradiquer les derniers éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » de la province de Ninive. [Photo fournie par la Direction des renseignements militaires irakiens]

« Ce régiment sera chargé d'éliminer des cibles terroristes spécifiques dans la province de Ninive, selon des plans soigneusement préparés », a-t-il ajouté.

Ils « traqueront et neutraliseront des leaders et des éléments importants de l'EIIS » qui continuent d'être actifs depuis des repaires ou des bases secrètes dans la province, a-t-il poursuivi.

Des détachements de ce 1er régiment de mission ont arrêté le responsable de la collecte des armes à Mossoul, sur la base de renseignements précis, ont indiqué les renseignements militaires mardi dans un communiqué.

Cette arrestation a eu lieu après que le suspect, recherché par la justice, eut été pris dans une embuscade dans un café de l'est de Mossoul, a précisé ce communiqué.

Ces opérations spéciales « peuvent également atteindre des cibles qui se cachent dans les zones fortement boisées du bassin du Tigre, au sud de Mossoul, ou dans les zones désertiques accidentées », a encore indiqué Shabib.

« Certains éléments restants de l'EIIS s'y trouvent encore, même s'ils ne représentent plus la même menace qu'auparavant en raison de toutes ces opérations de traque et d'attaque », a-t-il poursuivi.

Lors de leur attaque la plus récente, des éléments de l'EIIS ont assassiné mardi Raghib al-Badrani, moukhtar du village d'al-Umraini, dans la région de Hammam al-Alil, au sud de Mossoul, quelques heures après qu'il eut été enlevé.

Les derniers éléments de l'EIIS sont « condamnés »

La situation sécuritaire à Mossoul et dans Ninive en général est stable, a déclaré Mahmoud al-Jubury, président de la commission de sécurité du conseil provincial de Ninive.

Les dernières cellules de l'EIIS « sont condamnées et ne seront plus en mesure de perturber la stabilité ni d'étendre leur présence sur un seul pouce de notre province », a-t-il déclaré à Diyaruna.

« Nous pouvons rassurer tout un chacun sur le fait que nos forces [...] sont vigilantes en poursuivant avec succès leurs opérations incessantes contre les terroristes », a-t-il poursuivi.

Le 1er régiment de mission est venu en soutien aux opérations visant à consolider la sécurité, a déclaré al-Jubury.

Les habitants de la province de Ninive jouent également un rôle essentiel dans le maintien de la sécurité, a-t-il conclu. Ils ont ainsi aidé les forces de sécurité à appréhender plus de 2 000 éléments de l'EIIS cette année, « témoignant ainsi de la volonté de l'opinion publique à coopérer et de sa détermination à vaincre le terrorisme ».

Aimez-vous cet article?
169
0
Di icons no

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha
Comment bubble | 2018-12-08

C’est une bonne mesure et nous félicitons les forces de sécurité et les prions instamment de mettre fin une fois pour toutes au terrorisme.

Répondre