Jeunesse |

2018-07-19

Des enfants syriens participent à un tournoi d'échecs

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Des enfants de la province rurale sud d'Idlib participent à un championnat d'échecs organisé par le projet Ghiras. [Photo fournie par Ghiras]
Des enfants de la province rurale sud d'Idlib participent à un championnat d'échecs organisé par le projet Ghiras. [Photo fournie par Ghiras]

Des enfants du nord de la Syrie ont participé à un tournoi d'échecs, loin des ravages et de la destruction de la guerre, dans le cadre d'une initiative menée par une organisation axée sur les enfants dans certaines parties de la province d'Idlib.

Le tournoi, ouvert aux enfants de moins de 14 ans, a été organisé par le projet Ghiras dans le cadre des activités éducatives qu'il mène dans la région, a déclaré à Diyaruna le professionnel de presse du projet Ghiras, Hossam al-Aswad.

Soixante enfants de la province rurale sud d'Idlib, en particulier la ville de Khan Sheikhoun, Maarat al-Numan et les villes de Hazarin et Maasran, participent au championnat Ghiras Chess, a-t-il ajouté.


Le projet Ghiras, qui organise des activités pour les enfants du nord de la Syrie, organise une activité récréative dans la province d'Idlib. [Photo fournie par Ghiras]

Le projet Ghiras, qui organise des activités pour les enfants du nord de la Syrie, organise une activité récréative dans la province d'Idlib. [Photo fournie par Ghiras]

Les participants sont divisés en équipes de 10, qui disputent des matches de la ronde préliminaire au sein du groupe, a-t-il expliqué, les vainqueurs qualifiés se qualifiant pour les derniers matches, qui auront lieu à Maarat al-Numan.

"Le but de ces tournois est de promouvoir le sport intellectuel parmi les enfants et de repousser le spectre de la guerre", a déclaré al-Aswad, ajoutant qu'ils font partie des activités psychologiques et intellectuelles du projet organisées pour les enfants de la région.

Ghiras coordonne ses activités, y compris les échecs, avec les conseils locaux et les clubs de la région, a-t-il dit, notant que le taux de participation aux activités est très élevé et que les diverses manifestations n'ont suscité ni opposition ni incident.

Le projet Ghiras est une initiative civile syrienne qui n'est affiliée à aucun parti interne ou externe et qui est financée par des dons et des partenariats avec des organisations travaillant dans le même domaine, a-t-il déclaré.

La plupart des travailleurs sont des volontaires a-t-il noté, et aident Ghiras à fournir une éducation aux enfants syriens, dont des milliers ont été déscolarisés.

De nombreuses écoles pratiques ont été créées, avec des enfants répartis en trois groupes: maternelle, primaire et secondaire.

Le groupe est actif dans le sud de la région rurale d'Idlib, et dans les zones rurales de l'ouest et de l'est de la ville de Maarat al-Numan, a indiqué al-Aswad.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha