Société |

2018-06-12

Les tribus et les Yézidis de Ninive sur la voie de la réconciliation

Di icons tw 35 Di icons fb 35

À Ninive, des membres des tribus et des Yézidis participent à une session de réconciliation dans le district de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul. [Photo fournie par le site internet Tal Afar Gate]
À Ninive, des membres des tribus et des Yézidis participent à une session de réconciliation dans le district de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul. [Photo fournie par le site internet Tal Afar Gate]

Les tribus de la province de Ninive ont promis de remettre aux autorités irakiennes leurs membres impliqués dans le meurtre de Yézidis et l'enlèvement et l'esclavage de femmes yézidies.

C'est la demande principale faite par les Yézidis comme condition à une réconciliation véritable entre les deux groupes, tous les deux présents dans l'ouest de Mossoul.

Les Yézidis accusent certaines tribus arabes près de la ville de Sinjar, dans le nord du pays, d'avoir aidé et encouragé l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) lorsque ce groupe extrémiste contrôlait la ville.


Des membres de tribus et de la communauté yézidie de Ninive participent à des sessions de réconciliation entre Arabes et Yézidis dans le district de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul. [Photo fournie par le site internet Tal Afar Gate]

Des membres de tribus et de la communauté yézidie de Ninive participent à des sessions de réconciliation entre Arabes et Yézidis dans le district de Tal Afar, à l'ouest de Mossoul. [Photo fournie par le site internet Tal Afar Gate]

« Nous rejetons catégoriquement le comportement du groupe et les actes terroristes contre les Yézidis et autres », a déclaré Cheikh Qassim al-Matyouti, chef de la tribu al-Matyout.

« Nous condamnons également tous ceux qui l'ont rejoint et l'ont encouragé dans ses crimes commis à Sinjar et ailleurs », a-t-il précisé à Diyaruna.

Cela étant dit, l'EIIS est un groupe terroriste, a-t-il ajouté, et des tribus entières ne doivent pas être tenues pour responsable de ses crimes simplement parce que certains de leurs membres l'ont rejoint.

Al-Matyouti a rappelé que sa tribu avait remis la plupart des personnes reconnues coupables d'avoir rejoint l'EIIS aux autorités irakiennes.

« Nous avons remis aux autorités de sécurité les noms de tous les membres de la tribu [al-Matyout] qui sont membres de l'EIIS », a-t-il rapporté. « Aucune autre tribu n'a fait cela. »

« Il n'en reste plus que quelques-uns, qui ont fui l'Irak », a-t-il souligné, jurant que ces membres seront appréhendés s'ils rentrent dans la province.

Les responsables doivent être jugés

La tribu veut coopérer avec les Yézidis à Sinjar, a fait savoir al-Matyouti, indiquant que les tribus arabes et yézidies cohabitent dans la région depuis des centaines d'années et ont toujours eu des liens fraternels.

« Il n'y aura ni repos ni réconciliation avant que ceux qui ont versé le sang des Yézidis ne soient remis aux autorités », a affirmé Qassim Shesho, commandant du contingent yézidi des forces peshmergas dans les montagnes du Sinjar.

Les auteurs de ces crimes doivent être jugés équitablement par des tribunaux irakiens ou internationaux, a-t-il indiqué à Diyaruna.

« Nous avons perdu plus de 6000 Yézidis entre ceux qui ont été tués ou capturés, et nos femmes et nos filles ont été vendues sur les marchés de Mossoul, d'al-Raqqa et d'autres villes qui étaient alors contrôlées par l'EIIS », a-t-il rapporté.

« Tous nos lieux de culte ont été détruits », a-t-il ajouté.

Les auteurs de ces crimes « doivent être remis aujourd'hui aux autorités irakiennes afin d'apporter justice et réparation aux victimes », a-t-il déclaré.

Shesho a appelé le gouvernement irakien et la communauté mondiale à accorder une plus grande attention aux Yézidis, notant que ce groupe minoritaire a subi 74 génocides dans son histoire.

Il reste aujourd'hui moins d'un million de Yézidis dans le monde, a-t-il déploré, « contre plus de 80 millions aux siècles précédents ».

Des hommes recherchés se cachent à Ninive

Les Yézidis ont énormément souffert des actes de terrorisme, a déclaré le porte-parole tribal de Ninive Mazahim al-Huwayet à Diyaruna.

Al-Huwayet a indiqué soutenir pleinement les demandes de Shesho, soulignant que tous ceux qui ont versé le sang des Yézidis doivent être remis à la justice.

Il a exhorté les tribus arabes des régions proches de Sinjar à remettre aux autorités toute personne recherchée aussi vite que possible, et d'éviter le contact avec les Yézidis pour le moment, jusqu'à ce que les tensions s'apaisent.

« Les tribus arabes connaissent bien les normes de réconciliation tribale et les mécanismes de restitution des droits », a-t-il affirmé.

« Elles savent très bien qu'elles ne pourront s'asseoir à la table des réconciliations tant que leurs frères yézidis ne seront pas certains que tous les individus recherchés ont bien été remis à la justice irakienne », a-t-il poursuivi.

Plusieurs individus recherchés se cachent encore à Mossoul, al-Baaj, Rabia et Zummar, dans la province de Ninive, a-t-il indiqué.

Les tribus de ces zones « doivent coopérer de façon plus étroite avec les agences de sécurité pour les débusquer, les arrêter et les remettre aux autorités irakiennes », a-t-il déclaré, insistant sur le fait qu'il ne suffit pas que les tribus les rejettent.

Aimez-vous cet article?

62 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha

Di blue bubble 2 COMMENTAIRE (S)

خطاب | 2018-06-16

Malheureusement, les Arabes trahissent les minorités.

Répondre
بدل حمو عاصي | 2018-06-15

Toutes les tribus d'Albou Matyut, al-Khanotiya, al-Jaghayfa et al-Jahish dans les villages de Sinjar et al-Baaj, ainsi que quelques membres d'al-Shamar à Sinjar et al-Baaj, et les Turkmènes sunnites à Tal Afar, avaient pris part à cette épopée historique. Ce sont eux qui ont fondé "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), avec quelques étrangers venus les aider, et ils ont pris part à ces crimes sous cette étiquette. Je jure par Dieu qu'ils sont tous, sauf quelques-uns, des criminels, et ils sont bien connus. Par conséquent, nous espérons que la justice sera faite. Ils n'ont pas trahi leurs familles et leurs frères yézidis seulement, mais aussi leur patrie, leur terre, leur honneur et leur dignité. Ils ont également trahi chaque Irakien honnête qui aime son pays ainsi que l'honneur et la dignité de l'Irak. Nous espérons qu'ils seront tenus pour responsables de leurs actes et de leur trahison afin que nous puissions vivre paisiblement avec les personnes restantes dans l'amour de Dieu et de la patrie!

Répondre