Politique |
2018-04-17

L'opposition syrienne remet al-Dumayr à l'est de Qalamoun


L'aéroport militaire al-Dumayr du régime syrien, que l'on voit ici, est situé dans la même zone couverte par l'accord de trêve avec les factions de l'opposition dans la ville orientale d'al-Dumayr au Qalamoun. [Photo fournie par Mamoun Huwaidi]
L'aéroport militaire al-Dumayr du régime syrien, que l'on voit ici, est situé dans la même zone couverte par l'accord de trêve avec les factions de l'opposition dans la ville orientale d'al-Dumayr au Qalamoun. [Photo fournie par Mamoun Huwaidi]

Les factions de l'opposition syrienne dans la ville d'al-Dumayr à l'est de Qalamoun ont conclu un accord de trêve avec le régime, a confirmé un activiste local mardi 17 avril.

Les factions de l'opposition de la ville ont accepté de conclure une trêve avec le régime syrien dans le cadre d'un accord conditionnel négocié par la Russie, a déclaré à Diyaruna le militant local Mamoun Huwaidi.

Huwaidi a déclaré que l'opposition avait accepté l'accord parce qu'elle visait à épargner à plus de 100 000 civils de la ville les ravages de la bataille à la lumière de la détermination du régime de capturer toute la région.


On voit ici l'entrée de la ville d'al-Dumayr dans l'est de Qalamoun, qui sera incluse dans la nouvelle trêve entre les factions de l'opposition locales et le régime syrien. [Photo fournie par Mamoun Huwaidi]

On voit ici l'entrée de la ville d'al-Dumayr dans l'est de Qalamoun, qui sera incluse dans la nouvelle trêve entre les factions de l'opposition locales et le régime syrien. [Photo fournie par Mamoun Huwaidi]

"Le régime et les milices alliées ont appliqué une politique de la terre brûlée dans les combats qu'ils ont livrés", a-t-il dit, notant que la région est maintenant complètement encerclée.

Toutes les batailles à venir auraient des conséquences désastreuses pour les civils de la région et pour les personnes déplacées d'autres régions - et de la Ghouta orientale en particulier - qui y ont trouvé refuge, a-t-il affirmé.

Les forces de l'opposition présentes à al-Dumayr comprennent les forces du martyr Ahmad al-Abdo et Jaish Usoud al-Sharqiyah (Lions de l'armée de l'Est), toutes deux affiliées au Front sud de l'armée syrienne libre.

Les habitants peuvent partir ou rester

L'accord entre ces factions de l'opposition et le régime prévoit le départ vers le nord de la Syrie de tous les combattants de l'opposition et des civils qui souhaitent partir, a dit Huwaidi.

Ceux qui choisissent de partir auront le choix entre deux destinations: la province d'Idlib et la région de Jarablous près de la frontière avec la Turquie.

"Ceux qui choisissent de rester ont été assurés qu'ils ne seraient pas ciblés ou poursuivis par les autorités de sécurité ou judiciaires syriennes", a-t-il dit, et il y a des dispositions pour concilier le statut du personnel militaire déserté.

Huwaidi a noté qu'après cet accord, seules quatre villes sont restées aux mains de l'opposition armée dans l'est de Qalamoun: al-Ruhayba, al-Nasriyah, al-Atnah et al-Mansoura.

Des négociations préliminaires sont en cours pour régler leur situation dans le même sens que pour al-Dumayr, a-t-il dit, "sauf que les factions armées dans ces régions sont déterminées à rester et à ne pas se retirer dans une autre zone".

Quelques zones au sud de Damas restent toujours hors du contrôle du régime, a-t-il ajouté, y compris le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, les zones d'al-Qadam et al-Hajar al-Aswad et les villes de Yalda et Babila.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha