http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/03/15/feature-01

Sécurité |

2018-03-15

Les habitants d'al-Raqqa redonnent vie à leur ville

Di icons tw 35 Di icons fb 35

Une équipe de premiers intervenants s'emploie à retirer les corps des décombres dans la ville d'al-Raqqa. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]
Une équipe de premiers intervenants s'emploie à retirer les corps des décombres dans la ville d'al-Raqqa. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]

La vie reprend son cours dans la ville syrienne d'al-Raqqa, quelques mois seulement après sa libération de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Les produits vitaux de base sont disponibles, ont fait savoir les habitants et les responsables, et les travaux sont en cours pour terminer le déminage et le déblaiement et poursuivre les actions de reconstruction.

À l'exception du soutien apporté par la coalition internationale, la restauration d'al-Raqqa n'a bénéficié d'aucune aide internationale, a rapporté à Diyaruna Saddam al-Huwaidi, membre de la commission de santé du conseil civil.


Les magasins ont commencé à rouvrir dans la ville syrienne d'al-Raqqa, où les opérations de déminage et de déblaiement sont en cours pour préparer la reconstruction complète. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]

Les magasins ont commencé à rouvrir dans la ville syrienne d'al-Raqqa, où les opérations de déminage et de déblaiement sont en cours pour préparer la reconstruction complète. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]

La plupart des ambulances, des camions, des bulldozers et des engins utilisés pour déblayer les décombres ont été fournis par la coalition et sont utilisés de manière continue, a-t-il déclaré.

L'hôpital d'obstétrique de la ville a repris du service et a été agrandi par des services pédiatriques, et l'hôpital général d'al-Mashhadani a également rouvert ses portes aux patients, a-t-il indiqué.

La municipalité a mis en place une commission de contrôle général pour réguler les prix et mettre fin à la fraude et aux atteintes contre les propriétés publiques et privées, a-t-il ajouté.

Reconstruction en cours

« La reconstruction complète exigera des sommes énormes et un important financement international, et elle est donc actuellement limitée à ce que les habitants peuvent faire par eux-mêmes », a expliqué à Diyaruna le président de la commission pour la reconstruction, Abdoullah al-Erian.

Celle-ci retire les décombres, les mines et les corps des rues, a-t-il rapporté, tandis que les habitants s'emploient à reconstruire et à réparer leurs maisons et leurs commerces.

La réparation et la restauration de la station de pompage et de la station d'épuration d'al-Kasrat signifient que l'eau arrive à al-Raqqa et ses environs, a déclaré à Diyaruna le directeur de la station d'épuration d'al-Raqqa, Abdo Abdoul-Qader.

Les travaux sont en cours pour réparer le réseau endommagé, a-t-il fait savoir, ajoutant que sur les deux conduites principales devant être remplacées, une l'a été, et le remplacement de l'autre est en cours.

Des travaux sont également en cours à al-Raqqa pour retirer les mines, les engins explosifs improvisés (EEI) et les explosifs restants de la guerre, a expliqué pour sa part Moustafa Ceylan, qui travaille pour une équipe du génie des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Ces travaux sont menés par des équipes spécialisées des FDS et des organisations humanitaires internationales spécialisées dans les opérations de déminage, a-t-il précisé à Diyaruna.

« Les travaux de déminage ont commencé sur les routes principales et dans les installations publics comme les centrales électriques, les stations d'épuration et les hôpitaux, avant de se poursuivre dans les zones résidentielles », a-t-il expliqué.

« Ces travaux se poursuivent selon un planning défini après que la ville eut été divisée en plusieurs secteurs, qui sont nettoyés les uns après les autres », a-t-il ajouté.

Redonner vie à la ville

Ceylan a estimé que deux mille mines sur les quelque douze mille qui avaient été posées ont été désamorcées, notant que des milliers de mines et d'EEI ont été trouvés dans des entrepôts abandonnés par l'EIIS.

Deux ateliers de fabrication de mines et d'explosifs ont été découverts dans les rues Tel Abyad et al-Amasi, a-t-il ajouté.

Une équipe de réponse rapide a également été mise en place pour dégager les corps des décombres, a-t-il indiqué, qui a à ce jour extrait « plus de soixante-dix corps » et travaille actuellement en coopération avec les équipes de déminage.

Les produits vitaux de base sont à nouveau disponibles, a déclaré Maizar al-Ahmad, superviseur de la commission pour la reconstruction.

La farine destinée aux boulangeries de la ville est à nouveau disponible grâce à la construction d'un nouveau moulin et d'un entrepôt qui permet désormais aux boulangeries de vendre du pain pour une centaine de livres syriennes (0,19 USD), a-t-il indiqué à Diyaruna.

L'abattoir a été réhabilité, a-t-il précisé, « car l'élevage et la vente de viande sont deux des activités commerciales les plus importantes de la région ».

Rétablir le volet social de la vie urbaine a été au centre de nos préoccupations, a-t-il ajouté, au travers d'activités telles que la réhabilitation des terrains de football, l'organisation de matches de football et le nettoyage du musée.

Aimez-vous cet article?

0 Di icons no

0 COMMENTAIRE (S)

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha