Sécurité |
2017-11-21

L'armée irakienne acclamée pour sa victoire contre Daech

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE


Les membres du service antiterroriste irakien reçoivent des marques d'appréciation de la part du chef d'état-major de la République turque sur cette photo postée sur internet le 3 novembre. [Photo extraite de la page Facebook du ministère irakien de la Défense]
Les membres du service antiterroriste irakien reçoivent des marques d'appréciation de la part du chef d'état-major de la République turque sur cette photo postée sur internet le 3 novembre. [Photo extraite de la page Facebook du ministère irakien de la Défense]

Responsables internationaux et institutions militaires ont salué le courage et l'engagement dont ont fait montre les forces irakiennes dans leur lutte pour chasser « l'État islamique » (Daech) des villes qui étaient sous le contrôle du groupe.

À la suite des manœuvres militaires conjointes avec la Turquie qui se sont terminées le 30 octobre, le chef d'état-major de la République turque a décerné aux troupes des services antiterroristes irakiens des marques d'excellence pour leur discipline et leur professionnalisme.

Le général de brigade Tahseen al-Khafaji, directeur de service des médias au ministère irakien de la Défense a expliqué que ces exercices avaient impressionné les commandants de l'armée turque, qui ont fait part de leur admiration pour l'esprit de combat, l'enthousiasme et l'expérience des soldats irakiens.

Cet hommage n'est pas le premier du genre, a-t-il indiqué à Diyaruna, soulignant que l'armée irakienne avait été distinguée par des chefs d'État et des responsables militaires du monde entier, notamment par ses partenaires au sein de la coalition internationale.

« Notre armée est très respectée et considérée pour ses exceptionnelles performances de combat dans la lutte contre les terroristes, ainsi que pour le traitement éthique dont elle fait preuve envers les civils et les nombreux sacrifices consentis pour les protéger », a-t-il déclaré.

« Nous avions affaire à un ennemi vicieux qui ne connaît aucune règle ni aucune valeur religieuse ou humanitaire, un groupe brutal qui estime que tout est permis ; mais malgré cela, nous avons été en mesure de mener les combats avec succès », a ajouté al-Khafaji.

« Nos forces ont respecté les normes humanitaires internationales lors des combats et n'ont pas permis aux terroristes de porter atteinte aux personnes assiégées ni de répandre le chaos et la destruction partout », a-t-il ajouté.

Une armée plus forte

Al-Khafaji a salué la coalition pour l'aide apportée dans la formation des troupes irakiennes au combat urbain et aux compétences logistiques, l'emploi des nouvelles technologies, et pour avoir partagé les bénéfices de l'expérience acquise par les diverses armées qui la composent.

« Aujourd'hui, l'armée irakienne n'est subordonnée à aucun système politique ni à aucun parti », a-t-il poursuivi. « Elle ne répond qu'à la constitution et aux lois de l'État irakien, ce qui lui a valu un respect encore plus grand dans le monde entier. »

La victoire finale sur Daech est proche, et l'Irak en sera bientôt déclaré débarrassé, a-t-il prédit.

« Il y aura une grande célébration, et cette victoire sera le plus grand hommage rendu à notre armée », a-t-il ajouté.

L'armée irakienne est actuellement la 59e armée plus puissante au monde, selon un classement établi par Global Firepower sur la base de 50 critères, dont le budget de la défense, le nombre total de soldats et le type d'armes dans leur arsenal.

Guerre asymétrique

L'armée irakienne s'est trouvée confrontée à un test très difficile, mais a su le surmonter, a expliqué à Diyaruna l'expert en stratégie Ahmed al-Sharifi.

« La guerre qu'a menée l'armée est classée comme une guerre de quatrième génération, que l'on appelle également guerre asymétrique », a-t-il expliqué.

Outre l'effort humain, ce type de guerre requiert une grande maîtrise technologique et la capacité à combattre des adversaires dans des ruelles étroites et à les empêcher de se cacher au milieu de civils, a-t-il déclaré.

« Ce fut un test en grandeur réelle des compétences et de l'expertise technique que nos soldats avaient acquises auprès de la coalition internationale », a-t-il ajouté. « Ils ont relevé le défi et ont réussi. »

Ce succès s'est manifesté par la capacité des soldats à opérer dans un environnement de combat extrêmement sensible, à faire preuve de prudence dans la gestion des civils et à se retenir d'utiliser une puissance de feu excessive afin de préserver les infrastructures et les vies, a ajouté al-Sharifi.

« Ce qui a été accompli est une réussite historique qui est à porter au crédit des forces armées irakiennes », a-t-il déclaré.

Un sacrifice courageux

L'armée irakienne « a mené une guerre contre le terrorisme pour le compte du monde entier », a déclaré pour sa part le député irakien Iskandar Watwat, membre de la commission parlementaire de défense et sécurité.

Elle a pu obtenir la victoire « grâce aux sacrifices de nombreux soldats qui ont donné leur vie pour sauver leurs compatriotes de l'oppression de Daech, ont écrasé ce groupe et ont empêché qu'il ne s'étende », a-t-il déclaré à Diyaruna.

Cela aidera à alléger la menace pour la communauté internationale, a-t-il ajouté.

« Notre armée est réputée pour son courage, et elle a reçu une excellente formation internationale », a-t-il dit. « Elle est maintenant au centre de la conscience mondiale et bénéficie de son soutien. »

« Nous avons atteint le bout du chemin », a-t-il conclu. « De l'avis de tous, nos soldats ont écrit une épopée sans équivalent, et ils méritent toute notre gratitude et notre admiration. »

Aimez-vous cet article?

Di icons no 9
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha