Sécurité |
2017-10-02

Les forces irakiennes lancent des attaques pour reprendre une zone près d'al-Hawija

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE


Les forces de sécurité irakiennes, soutenues par des combattants locaux, lancent une attaque contre le bastion de 'l'Etat islamique en Irak et en Syrie' d'al-Hawija. [Photo fournie par Cheikh Wasfi al-Asi]
Les forces de sécurité irakiennes, soutenues par des combattants locaux, lancent une attaque contre le bastion de 'l'Etat islamique en Irak et en Syrie' d'al-Hawija. [Photo fournie par Cheikh Wasfi al-Asi]

Les forces irakiennes, soutenues par des combattants locaux, ont lancé lundi 2 octobre une offensive à grande échelle pour libérer la région d'al-Rashad, au sud-est d'al-Hawija, de" l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS).

L'attaque fait partie de la deuxième phase de la bataille pour recapturer le bastion de l'EIIS d'al-Hawija dans la province occidentale de Kirkouk.

La deuxième phase a été lancée vendredi et a déjà mené à la libération de dizaines de villages, notamment Albou Kanaan, Tuwailaa, al-Salman, al-Aawaj, Albou Sayf, al-Daoudiya, al-Qasamiya, al-Mutasim, al -Jassimiya, Oumm al-Tilal, Ein al-Sultan, al-Rafee et al-Hamida.

Les forces irakiennes ont également repris le contrôle de l'aéroport d'al-Fatha (al-Malih) et de l'entreprise d'Ajeel d'extraction de pétrole.

Les forces conjointes ont fait des progrès rapides sur le champ de bataille, a déclaré à Diyaruna le commandant des forces tribales d'al-Hawija, Cheikh Wasfi al-Asi.

Elles "ne font face à aucune résistance sérieuse qui pourrait entraver leur avance", a-t-il dit.

L'EIIS essaie de ralentir l'avance des forces irakiennes en utilisant ses "unités d'obstruction", en tirant des mortiers et en plantant des engins explosifs improvisés (EEI), a-t-il ajouté, notant que ces actions n'ont aucune influence sur l'élan de nos forces".

Les éléments de l'EIIS ont incendié vendredi deux puits de pétrole dans le champ pétrolifère d'Allas au sud d'al-Hawija pour tenter de bloquer l'avance des forces irakiennes et de prévenir les attaques aériennes de la coalition.

Les forces irakiennes ont réussi à prendre le contrôle des deux puits, "mais les feux continuent de faire rage", a déclaré Al-Asi.

Les éléments de l'EIIS fuient des champs de bataille

"Des centaines de kilomètres carrés ont été jusqu'alors libérés de l'EIIS", a-t-il souligné, notant que "les batailles étaient en grande partie faciles, même dans les zones où nous nous attendions à ce que les combats soient féroces".

Les éléments de l'EIIS fuient du champ de bataille, a affirmé Al-Asi, ajoutant que "beaucoup d'entre eux se sont rendus aux forces kurdes stationnées dans l'est d'al Hawija".

Les forces irakiennes entourent maintenant le centre d'al-Hawija et du quartier de Riyad de tous les côtés, a-t-il dit.

Les habitantas accueillent les forces libératrices avec une grande joie, a-t-il dit, car ils ont vécu depuis trois ans une vie douloureuse sous la règne de l'EIIS.

"Aujourd'hui, ils respirent l'air de la liberté", a-t-il déclaré.

Aimez-vous cet article?

Di icons no 8
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha