Un clerc saoudien radical survit à une tentative d'assassinat en Syrie


Cette photo, qui serait celle de la voiture endommagée dans une explosion d'Abdoullah al-Muhaysini, a circulé sur les réseaux sociaux après la tentative d'assassinat du 16 juin. [Photo des comptes Twitter des partisans de Tahrir al-Sham]

Cette photo, qui serait celle de la voiture endommagée dans une explosion d'Abdoullah al-Muhaysini, a circulé sur les réseaux sociaux après la tentative d'assassinat du 16 juin. [Photo des comptes Twitter des partisans de Tahrir al-Sham]

  • + AJOUTER UN COMMENTAIRE
  • Imprimer cet article
  • Augmenter Réduire

Vendredi 16 juin, un clerc saoudien radical lié à al-Qaïda a échappé à une tentative d'assassinat, lorsqu'un kamikaze a attaqué sa voiture alors qu'il quittait la mosquée d'Abi Thar al-Ghafari, dans la ville syrienne d'Idlib.

Abdoullah al-Muhaysini a confirmé avoir survécu à l'attentat contre sa vie dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, déclarant que le kamikaze avait été tué tandis que lui-même et les autres occupants de la voiture blindée étaient sortis indemnes de l'épave.

L'attaquant, qui portait une ceinture d'explosifs, serait lié à « l'Etat islamique en Irak et en Syrie» (EIIS), a rapporté à Diyaruna le militant des médias d'Idlib Mahmoud Haj Kamel.

Al-Muhaysini, né en Arabie saoudite, est l'un des membres fondateurs de Tahrir al-Sham, une alliance de factions extrémistes comprenant l'ancien Front al-Nosra (FAN), et siège au conseil de la charia du groupe, a précisé Haj Kamel.

Son nom apparaît sur une liste de 59 individus et 12 institutions accusés de financer des organisations terroristes et de recevoir de l'aide du Qatar. Cette liste a été publiée conjointement par l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l'Egypte et le Bahreïn au début du mois.

En novembre 2016, le Trésor américain l'avait ajouté à sa liste de terroristes désignés « pour avoir agi pour le FAN ou en son nom, et pour lui avoir fourni un soutien et des services ».

Al-Muhaysini était un membre accepté du cercle intime du commandement du FAN, a déclaré lé trésor, notant que depuis juillet 2015, il a été désigné conseiller religieux du groupe et le représentait auprès d'une salle d'opérations militaires de la province d'Idlib.

« Il a été impliqué dans le recrutement de combattants pour le FAN, et a aidé à former le nouvel "état" du FAN dans le nord de la Syrie », a fait savoir le trésor. « En avril 2016, al-Muhaysini a lancé une campagne pour recruter 3 000 adolescents et enfants soldats pour le FAN dans tout le nord de la Syrie. »

« Al-Muhaysini a joué un rôle crucial pour apporter une aide financière au FAN », a ajouté le trésor, indiquant qu'entre 2013 et 2015, il a « récolté des millions de dollars pour soutenir les efforts de gouvernance du FAN dans la province d'Idlib », et il a en 2015 « mis sur pied des institutions fournissant une aide financière aux groupes terroristes ».

Tensions accrues entre les factions

La tentative d'assassinat contre al-Muhaysini s'est produite alors que les tensions s'accroissent dans la région, où les groupes terroristes sont pris dans de violents conflits internes, a déclaré Haj Kamel, militant d'Idlib.

Alors que l'EIIS est confronté à des pertes de plus en plus importantes en Irak et en Syrie, al-Qaïda et ses affiliés se sont efforcés publiquement d'attirer ses combattants dans leurs rangs.

La semaine dernière, les habitants de la ville de Maarat al-Noaman, dans la province d'Idlib ont expulsé Tahrir al-Sham de la ville après plusieurs jours de manifestations et d'affrontements.

La situation de sécurité dans la ville d'Idlib et ses environs est très mauvaise, a noté Haj Kamel, car les assassinats, les engins explosifs improvisés (EEI) et les vols sont devenus courants.

Le jour de la tentative d'assassinat contre al-Muhaysini, Cheikh Ibrahim al-Saleh, juge du tribunal islamique d'al-Dana de la province d'Idlib, connu pour avoir jugé plusieurs différends entre les factions, a été tué, a-t-il rapporté.

Deux explosions se sont produites dans la ville le même jour, a-t-il indiqué.

AJOUTER UN COMMENTAIRE (Politique Commentaire) * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE

Test