Sécurité |
2017-05-18

Les forces irakiennes vainquent le reste des poches de l'EIIS à Salaheddine

  • * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE


Les forces conjointes irakiennes ont mené une opération militaire d'une semaine, lancée le 26 avril, pour détruire toutes les poches restantes de l'Etat Islamique en Irak et en Syrie à Mutaybija et dans les environs de la province de Salaheddine. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]
Les forces conjointes irakiennes ont mené une opération militaire d'une semaine, lancée le 26 avril, pour détruire toutes les poches restantes de l'Etat Islamique en Irak et en Syrie à Mutaybija et dans les environs de la province de Salaheddine. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Dans une opération militaire à grande échelle soutenue par les forces de mobilisation tribales, l'armée irakienne a éliminé les dernières poches de l'Etat islamique en Irak et en Syrie (EIIS ) dans la province de Salaheddine, ont déclaré des responsables à Diyaruna.

L'opération militaire d'une semaine, lancée le 26 avril, portait sur toutes les poches de l'EIIS qui restent à Mutaybija, à l'est de la capitale provinciale de Tikrit, et dans les régions voisines.

Ces zones ont été utilisées par les éléments restants de l'EIIS comme rampe de lancement pour leurs attaques dans la province.

Le membre du comité de sécurité du conseil provincial de Salaheddine, Khaled al-Khazraji, a déclaré à Diyaruna que l'opération militaire a été lancée à partir de trois zones clés avec le soutien des forces de commandements des opérations de Salaheddine, Samarra et le Tigre, la police de Salaheddine et Diyala et avec l'appui de la force aérienne irakienne.

L'opération a entraîné la mort de plus de 70 éléments de l'EIIS, la saisie de munitions et d'armes légères et moyennes et l'explosion contrôlée de plusieurs voitures piégées, a-t-il déclaré.

"Ce qui était encore plus important, c'était les forces conjointes œuvrant pour sécuriser complètement Mutaybija, la nettoyer des cellules terroristes et bloquer leur lignes d'approvisionnement ce qui mènera au cœur de la province de Salaheddine", a-t-il ajouté.

"La province entière est maintenant protégée et débarrassée des poches terroristes, à l'exception de la rive gauche d'al-Sharqat dans le nord de Salaheddine", une des portes de la ville de Mossoul, a déclaré Al-Khazraji.

Une fois que l'ouest de Mossoul est entièrement libéré, il a déclaré que les forces irakiennes se concentreront sur la reprise d'al-Sharqat de l'EIIS.

L'intelligence représente la moitié de la bataille

L'opération a entraîné la saisie de documents et d'informations importantes, a déclaré le commandant des opérations de Samarra, le général de division Imad al-Zouhairi.

Ceux-ci fourniront aux forces de sécurité un aperçu du travail des groupes terroristes et leur permettront de découvrir les cellules dormantes chacun dans son domaine de responsabilité, a-t-il déclaré à Diyaruna.

La direction de renseignement et de la lutte contre le terrorisme de Salaheddine a infligé de lourds coups à l'EIIS, a déclaré le conseiller en sécurité Fadel Abou Raghif.

En mars, les forces de sécurité ont déjoué un complot terroriste massif visant à cibler un sanctuaire chiite à Samarra en utilisant 15 éléments de l'EIIS conduisant quatre voitures piégées, a-t-il dit.

"La prudence exercée par les forces de sécurité appuyée par des informations solides leur ont permis de tuer tous les terroristes et de faire exploser leurs voitures avant d'atteindre leurs cibles à Samarra", a-t-il déclaré à Diyaruna.

"Les autorités de renseignement de la province fournissent également des informations précieuses aux forces de sécurité afin de cibler et frapper les résidences protégées de l'EIIS où le groupe rassemble ses combattants et ses kamikazes", a-t-il précisé.

Salaheddine est unique du point de vue de la sécurité, a déclaré Abou Raghif, notant qu'elle est entourée de cinq provinces - Kirkouk, Ninive, l'Anbar, Bagdad et Diyala - qui ont été témoins d'une présence terroriste, tandis que d'autres sont encore agitées à cause des poches de terroristes.

Aimez-vous cet article?

Di icons no 4
* INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE
Captcha